ABBA : Anecdotes sur le groupe mythique des 70’s !

À vos pattes d’eph !

Abba anecdotes

En Suède, il y a IKEA et eux !
Voici quelques anecdotes sur ABBA, le groupe qui a réinventé la pop et les costumes de scène !

ABBA est un acronyme

Ils s’appellent Bjorn Ulvaeus, Agnetha Faltskog, Anni-Frid Lyngstad, Benny Andersson … Des noms pas forcément faciles à exporter ! Il faut faire plus court et plus vendeur.
Ce sera ABBA, l’acronyme formé avec les initiales de leur prénom.

Brillante idée qui n’est pourtant pas la première.
Dans les débuts du groupe, il se fait appeler LUAF (oui, les initiales de leurs noms de famille) puis AABB.
Heureusement, on a échappé à BABA !

D’abord 2, puis 4 !

Car le quatuor a d’abord été un duo, composé des musiciens Bjorn et Benny, qui se rencontrent dans un studio d’enregistrement.
Dès leurs débuts, ils rencontrent un petit succès en alternant différents interprètes.

En 1969, ils proposent une de leurs chansons pour représenter la Suède à l’Eurovision. Leur création arrive deuxième, et n’est donc pas sélectionnée.
Ce concours leur permet néanmoins de rencontrer Anni-Frid, une autre participante.
Elle intègre le groupe et épouse Benny dans la foulée !

Peu après, la chanteuse Agnetha les rejoint.
Bjorn l’a repérée lors d’un tournage télé, c’est le coup de foudre musical mais pas que !
Ils se marient en 1971.

« Waterloo » est une victoire … Inspirée d’une gare !

Ainsi, en 1974, c’est à quatre que le groupe représente la Suède à l’Eurovision avec la chanson « Waterloo« .
Un air enjoué pour des paroles qui comparent une rupture amoureuse à la célèbre défaite napoléonienne.

“Nous savions que notre seule chance de gagner le concours, serait d’écrire une chanson au sujet d’une gare de Londres. Alors nous avons tout tenté : St Pancras, King’s Cross, Euston, London Bridge, Paddington, et même Fenchurch Street. Mais rien ne rimait avec « Couldn’t escape if I wanted to ». 
– Bjorn

Le succès tient vraiment à pas grand chose !

Des costumes extravagants pour payer moins d’impôts !

Pas d’ABBA sans une garde-robe colorée, déjà jugée comme caricaturale pendant les années Disco (c’est dire !).

« Personne ne peut être aussi mal habillé sur scène que nous l’étions. A mon humble avis, nous avions l’air cinglés à l’époque » – Björn Ulvaeus

Se présenter ainsi à l’Eurovision est néanmoins une bonne façon d’attirer et de retenir l’attention.
« Nous pensions qu’avec nos vêtements, les gens se rappelleraient de nous, même si nous terminions neuvième. »

Mais pourquoi avoir continué à les porter, une fois le concours terminé ?
Étrangement, pour des raisons fiscales !
Car le système suédois permet une déduction si les costumes de scène ne peuvent être portés au quotidien.

Une astuce qui devient rentable quand on vend plus de 380 millions de disques …

Victimes de leur succès !

Qui dit succès, dit rumeurs. Et ça va parfois très loin !

Benny et Bjorn ne seraient en fait qu’une seule et même personne.
Ils formeraient le véritable couple du groupe, les jeunes femmes étant des couvertures à leur homosexualité.
Ou carrément, il existerait un culte « abbasien » du dieu Fernando, basé à Chiquitita, une ville du Mexique !

On accuse même leur chanson « Knowing me, knowing you » d’avoir causé un grand nombre de ruptures, tant elle est agaçante !

ABBA, anecdotes en vrac !

La réalité a pourtant suffisamment d’histoires croustillantes pour devoir en inventer des saugrenues.

Pour sa chanson « Voulez-vous », Björn s’est évidemment inspiré de « Lady Marmelade » de Patti LaBelle, mais aussi de « Je t’aime moi non plus » de Serge Gainsbourg (tiens, un autre habitué de l’Eurovision !)

Anni-Frid était très amie de Daniel Balavoine.
Ils avaient même des projets professionnels ensemble, que la mort du chanteur en janvier 1986 empêcha.

Sources
📸 Eluniverso.com

Plus d’anecdotes sur ABBA dans le dictionnaire biographique de Jean-Marie Potiez, AbbaCédaire.

Francetvinfo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *