Aller au contenu

15 citations cultes dans « La Trilogie Marseillaise » de Pagnol

    À lire avec l’accent !

    citations trilogie marseillaise

    La Trilogie Marseillaise désigne trois films :

    • Marius (Alexander Korda, 1931)
    • Fanny (Marc Allégret, 1932)
    • César (Marcel Pagnol, 1936)

    Voici les citations cultes prononcées par Raimu, Pierre Fresnay, Orane Demazis, Fernand Charpin …

    Citations cultes de la Trilogie Marseillaise

    Marius 

    citations trilogie marseillaise

    « L’honneur est comme les allumettes :
    ça ne sert qu’une fois. »

    « Le plus grand mérite d’une poésie,
    c’est d’être bien placée dans une conversation. »

    « Quand on aime quelqu’un, c’est effrayant comme on pense peu aux autres … »

    « Si on ne peut plus tricher avec ses amis,
    ce n’est plus la peine de jouer aux cartes. »

    « Quand on fera danser les couillons,
    tu ne seras pas à l’orchestre. »

    Fanny

    « Si vous voulez aller sur la mer, sans aucun risque de chavirer, alors, n’achetez pas un bateau : achetez une île ! »

    « Oui, l’habit, ça flatte toujours ; et ce n’est pas moi qui suis élégant, c’est mon costume. »

    « On ne meurt pas d’amour. Quelquefois, on meurt de l’amour de l’autre, quand il achète un revolver.
    Mais quand on ne voit pas les gens, on les oublie. »

    « Les folies, c’est toujours pareil : dès qu’on a ce qu’on voulait, on se demande un peu pourquoi on l’a voulu. »

    « Le chagrin, c’est comme le ver solitaire :
    le tout, c’est de le faire sortir ! »

    César

    citations trilogie marseillaise

    « De mourir, ça ne me fait rien.
    Mais ça me fait de la peine de quitter la vie. »

    « Qu’est-ce que je vais penser des autres femmes, maintenant que je sais que ma mère peut mentir ! »

    « C’est facile d’avoir vingt ans ! Voyez !
    Je vais les avoir et je n’ai rien fait pour ça ! »

    « Si les péchés faisaient souffrir quand on les fait,
    nous serions tous des saints. »


    « Un secret, ce n’est pas quelque chose qui ne se raconte pas. Mais c’est une chose qu’on se raconte à voix basse, et séparément.« 

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *