Aller au contenu

20 Expressions Créoles très imagées à connaître !

    Un peu de soleil dans le dictionnaire !

    Découvrez 20 expressions créoles à ressortir pour briller en société !

    Faute de chien, on emmène le cabri à la chasse.

    A défo chyen, kabrit ay la chas.

    En métropole, on dirait :
    On fait avec ce qu’on a !

    Il ne faut pas confondre les cocos et les abricots !

    Pa confond coco épi zabricot.

    En métropole, on dirait :
    On ne mélange pas les torchons et les serviettes.

    expressions créoles

    La chaudière dit à la marmite que son derrière est noir.

    Chodyè ka di kannari bonda a-y nwè.

    En métropole, on dirait :
    C’est l’hôpital qui se moque de la charité.

    Chaque cochon a son samedi.

    Chak kochon ni sanmdi a-y.

    En métropole, on dirait :
    La roue tourne.

    Si tu ne peux pas téter Maman, tète la chèvre !

    Si ou pé pa tété manman ou ka tété kabri !

    En métropole, on dirait :
    Faute de grives, on mange des merles.

    Le poisson a confiance en l’eau et pourtant c’est l’eau qui le cuit !

    Pwason ni konfians an dlo é sé dlo ki ka kuit’li !

    Les Inconnus diraient :
    « C’est ton destin ! » 😉

    expressions créoles

    Le balai commence son travail au salon et le finit dans les latrines !

    Balyé ka konmansé an salon, i ka fin an katich !

    En métropole, on dirait :
    Manger son pain blanc en premier.

    Chat maigre craint tôle brûlante

    Chat mèg pè tôl cho

    En métropole, on dirait :
    Chat échaudé craint l’eau froide.

    Si tu comptes sur le repas de ta belle-mère, tu mangeras tard !

    Atann si manjé a bèlmè, ou ka manjé ta.

    En métropole, on dirait :
    Il ne faut compter que sur soi-même.

    L’arc-en-ciel n’est pas un ruban.

    Akansyel pa riban.

    En métropole, on dirait :
    Il ne faut pas se fier aux apparences.

    Ce n’est pas au moment d’aller pisser que tu dois te rappeler que tu n’as pas de braguette.

    A pa lè ou vlé pisé pou ou chonjé pa ni bragyèt.

    En métropole, on dirait :
    Il faut être prévoyant !

    Avec de la patience,
    on peut voir les seins d’une fourmi.

    Epi pasyans ou ka wè tété a fronmi.

    En métropole, on dirait :
    Avec du temps et de la patience, on vient à bout de tout.

    À la lueur de la chandelle, la chèvre ressemble à une demoiselle.

    An chandèl kabrit ka sanb ti fi.

    En métropole, on dirait :
    La nuit, tous les chats sont gris.

    Deux crabes mâles ne restent pas dans le même trou.

    Dé mal krab pa ka rété anda menm tou-la.

    En métropole, on dirait :
    Le pouvoir ne se partage pas.

    expressions créoles

    Les affaires de la chèvre ne sont pas celles du mouton.

    Zafè kabrit’ pa zafè mouton.

    En métropole, on dirait :
    Que chacun s’occupe de ses affaires.

    Chantez pour un âne, c’est des crottes qu’il vous donne !

    Chanté ba on boukyèt, sé kaka i ka ba-w.

    Dans Tanguy, André Dussolier dirait :
    « Rend service à Bertrand, il te le rend en chiant ! »

    À fréquenter des chiens, on finit par attraper des puces !

    Frékenté chyen ou ka trapé pis.

    En métropole, on dirait :
    Attention aux mauvaises fréquentations !

    Belles dents ne veulent pas dire amitié. 

    Bèl dan pa di zanmi.

    En métropole, on dirait :
    Il ne faut pas se fier aux apparences.

    Les gencives étaient là avant les dents !

    Genciv té la avan dan !

    En métropole, on dirait :
    Il faut respecter ses aînés.

    Tous les jeux sont des jeux.
    Casser un bâton dans le cul d’un macaque n’est pas du jeu !

    Tout’ jé cé jé. Cassé bwa en tchou a makak’ pa jé.

    En métropole, on dirait :
    Les plaisanteries les plus courtes sont les meilleures.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.