« 24 heures Chrono », la série pionnière du binge-watching

Une journée pour sauver le monde

24 heures chrono

En 2002, Canal + diffuse une nouvelle série qui a révolutionné les États-Unis : 24 Heures Chrono.
Son concept est unique : chaque épisode montre en temps réel une heure de la vie des personnages.

Les huit saisons de 24 épisodes chacune permettent de suivre plusieurs « journées entières » vécues par le héros sous pression, l’agent Jack Bauer.
Un stress transmis au spectateur qui soudain « consomme » intensément la série.
Et ainsi naquit le binge-watching !

24 Heures Chrono : De quoi ça parle ?

De la CTU (Counter Terrorism Unit), une agence américaine (de fiction) spécialisée dans la lutte anti-terroriste.
Et de l’un de ses principaux membres, l’agent Jack Bauer, qui doit savoir tout faire.
Protéger un sénateur, empêcher l’explosion d’une bombe nucléaire, retrouver une arme biologique …

En gros, une série avec tellement d’action et de rebondissements que vous ne risquez pas de vous endormir en la regardant !

Anecdotes

24 heures chrono a été lancée aux États-Unis deux mois après les attentats du 11 septembre 2001.

La période difficile n’empêcha pas de réunir devant leur petit écran entre 10 et 13 millions de téléspectateurs américains à chaque diffusion.

Kiefer Sutherland, fils du célèbre acteur Donald Sutherland, était surtout connu pour avoir été abandonné par Julia Roberts trois jours avant leur mariage.
Le succès de la série a définitivement fait oublié l’incident !

L’interprète de Jack Bauer touchait 550.000 dollars par épisode, devenant alors l’acteur de série le mieux payé au monde.

Mais il n’a vraiment pas chômé !
On attribue à son personnage 267 morts.
La série comprend également 67 scènes de torture.

Parmi les répliques de Jack Bauer, se trouve le célèbre « Damn it ! », prononcé 132 fois en huit saisons, soit dès que quelque chose rate !
Il ne s’agissait pas d’une obligation scénaristique, mais un élan naturel et improvisé de Kiefer Sutherland !

Kiefer Sutherland voulait que la série se termine avec la mort de son personnage.
Mais la Fox, chaîne qui diffusait la série, refusa cette option.

Quatre ans après la fin de la huitième saison, une mini-série de 12 épisodes (intitulée 24 Heures chrono : Live Another Day) est diffusée.
Jack Bauer revient pour sauver le monde, mais depuis Londres cette fois.

Chaque saison montre une intrigue se déroulant sur 24 heures.
Mais bien sûr, le tournage dure plus longtemps.
Afin d’éviter des problèmes de raccord, les acteurs devaient passer chez le coiffeur tous les cinq jours.

Pour éviter des dépenses inutiles, certaines scènes ont été copiées d’autres films, comme Ennemi d’Etat (Tony Scott, 1998) pour les vues satellite et Air Force One (1997, Wolfgang Petersen) pour les décors de l’avion présidentiel.

Le comédien Tony Todd a interprété deux rôles différents.
Un enquêteur dans la saison 3, puis un militaire dans la saison 7 !
C’est pourtant pas les acteurs qui manquent …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *