Winston Churchill en 25 bons mots

Humour anglais !

winston churchill

Le « vieux lion » a beau être décédé en 1965, ses formules n’en finissent pas de nous inspirer !
Rien d’étonnant.
Non seulement Sir Winston Churchill fut Premier ministre du Royaume-Uni pendant la Seconde Guerre mondiale, il reçut également le Prix Nobel de Littérature en 1953.

Petit aperçu de son génie caustique.

L’art de la conversation !

Pendant ses études, son préfet lui dit :
Churchill, j’ai de sérieuses raisons d’être mécontent de vous.
Réponse du jeune Winston :
Ah, monsieur, j’ai moi-même de graves raisons de l’être de vous !

Une dame :
Ah, Winston ! Imaginez-vous un instant avec ma beauté et votre intelligence…
Winston Churchill :
Ah, ma chère ! Imaginez-vous un instant avec votre intelligence et ma beauté !

Une dame :
Monsieur Churchill, vous êtes ivre !
Winston Churchill :
Et vous, Madame, vous êtes laide. Mais moi, demain matin, je serai dégrisé.

Nancy Astor, députée conservatrice :
Si vous étiez mon mari, j’empoisonnerais votre thé !

Réponse de Winston Churchill :
Et si vous étiez ma femme, je le boirais.

Piques et saillies

« Depuis que j’ai ma statue, je ne regarde plus les pigeons du même œil. »

« Le cheval est dangereux devant,
dangereux derrière et
inconfortable au milieu. »

« On considère le chef d’entreprise comme un homme à abattre,
ou une vache à traire.
Peu voient en lui le cheval qui tire le char. »

« Je suis prêt à rencontrer mon créateur.
Quant à savoir s’il est préparé à l’épreuve de me voir,

c’est une autre histoire. »

« Quand j’étais jeune, j’avais pour règle de ne jamais boire d’alcool fort avant le déjeuner.
À présent, ma règle est de ne jamais boire avant le petit-déjeuner. »

« Fumer le cigare, c’est comme tomber amoureux.
D’abord, on est attiré par la forme; on reste pour sa saveur,
et on doit toujours se souvenir de ne jamais,
jamais laisser la flamme s’éteindre. »

citations Churchill

Les discours historiques

Discours du 21 novembre 1938, à la Chambre des communes,
après la crise de Munich

« Vous aviez le choix entre la guerre et le déshonneur.
Vous avez choisi le déshonneur, et vous aurez la guerre. »

Premier discours à la Chambre des communes, le 13 mai 1940,
après sa nomination au poste de Premier ministre du Royaume-Uni 

« J’aimerais dire à la Chambre, comme je l’ai dit à ceux qui ont rejoint ce gouvernement : je n’ai à offrir que du sang, du labeur, des larmes et de la sueur.
Vous me demandez, quelle est notre politique ?
Je vous dirai : c’est faire la guerre sur mer, sur terre et dans les airs, de toute notre puissance et de toutes les forces que Dieu pourra nous donner. »

Discours du 20 août 1940,
au sujet des pilotes de la Royal Air Force lors de la bataille d’Angleterre

« Jamais dans l’histoire des conflits humains
un si grand nombre d’hommes n’a dû autant à un si petit nombre. »

Discours du 10 Novembre 1942, pendant la bataille de Stalingrad 

« Maintenant ce n’est pas la fin.
Ce n’est même pas le commencement de la fin.
Mais c’est, peut-être, la fin du commencement. »

Discours du 11 novembre 1947, à la Chambre des communes

« La démocratie est le pire système de gouvernement,
à l’exception de tous les autres qui ont pu être expérimentés dans l’Histoire. »

citations churchill

Sur la politique

« Je ne déteste personne et je ne crois pas avoir d’ennemis, à l’exception des Boches…
Et encore, c’est professionnel ! »

« La politique est presque aussi excitante que la guerre, et tout aussi dangereuse.
À la guerre vous pouvez être tué une fois seulement, en politique plusieurs. »

« Sous le capitalisme, les gens ont davantage de voitures.
Sous le communisme, ils ont davantage de parking. »

« Un bon politicien est celui qui est capable de prédire l’avenir
et qui, par la suite, est également capable d’expliquer
pourquoi les choses ne se sont pas passées comme il l’avait prédit. »

« Christophe Colomb fut le premier socialiste.
Il ne savait pas où il allait, il ignorait où il se trouvait et il faisait tout cela aux frais du contribuable. »

« Si vous n’êtes pas libéral à vingt ans, c’est que vous n’avez pas de cœur.
Si vous n’êtes pas conservateur à quarante ans, c’est que vous n’avez pas de cervelle. »

« La politique, c’est comme quand on se réveille le matin :
on ne sait jamais la tête de qui on va trouver sur l’oreiller. » 

Les pensées philosophiques

« Construire peut être le fruit d’un travail long et acharné.
Détruire peut être l’oeuvre d’une seule journée. »

« Un pessimiste voit la difficulté dans chaque opportunité,
un optimiste voit l’opportunité dans chaque difficulté. »

 « La guerre est horrible, mais la servitude est pire. » 

2 commentaires sur “Winston Churchill en 25 bons mots”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *