Cyrano de Bergerac : Les citations à connaître

« Pif ! » (Christian, Acte II, Scène 10)

Cyrano de Bergerac est un classique, que tout le monde dit connaître …
Mais que tout le monde n’a pas lu ! (Ne nous leurrons pas …)
Voici les passages incontournables, qu’il faut pouvoir citer si on veut jouer à l’expert !

La Tirade du Nez

Acte I, scène 4.
Le Vicomte de Valvert tente de ridiculiser Cyrano de Bergerac sur son physique.
Celui-ci lui montre comment on s’y prend, quand on a un nez et de la jugeotte !

citations cyrano de bergerac
citations cyrano de bergerac

Le Duel : « À la fin de l’envoi, je touche … »

Acte I, scène 4.
Le Vicomte humilié  affronte Cyrano.
Pendant le duel à l’épée, le poète improvise une ballade … et gagne !
(Pour info : l’envoi est « le vers placé à la fin d’une ballade pour en faire l’hommage à quelqu’un » d’après le Larousse.)

« Ballade du duel qu’en l’hôtel bourguignon
Monsieur de Bergerac eut avec un bélître. »

Je jette avec grâce mon feutre,
Je fais lentement l’abandon
Du grand manteau qui me calfeutre,
Et je tire mon espadon;


Élégant comme Céladon,
Agile comme Scaramouche,
Je vous préviens, cher Mirmidon,
Qu’à la fin de l’envoi, je touche!


Vous auriez bien dû rester neutre;
Où vais-je vous larder, dindon?…
Dans le flanc, sous votre maheutre?…
Au cœur, sous votre bleu cordon?…

Les coquilles tintent, ding-don!
Ma pointe voltige: une mouche!
Décidément… c’est au bedon,
Qu’à la fin de l’envoi, je touche.


Il me manque une rime en eutre…
Vous rompez, plus blanc qu’amidon?
C’est pour me fournir le mot pleutre!

Tac! je pare la pointe dont
Vous espériez me faire don: –
J’ouvre la ligne, – je la bouche…
Tiens bien ta broche, Laridon!
A la fin de l’envoi, je touche.

Envoi
Prince, demande à Dieu pardon!
Je quarte du pied, j’escarmouche,
Je coupe, je feinte…

Hé! Là donc!
A la fin de l’envoi, je touche.

La Tirade des « Non Merci ! »

Acte II, scène 8.
Cyrano de Bergerac refuse le mécénat du comte de Guiche s’en faisant un ennemi, parce qu’il préfère sa liberté …

Voir la scène du film sur Youtube

Le Baiser

Acte III, scène 10 (dans la Tirade du Balcon)
Il fait nuit noire et Roxane est à son balcon. Cyrano lui parle d’amour en se faisant passer pour Christian.

“Un baiser, mais à tout prendre, qu’est-ce?
Un serment fait d’un peu plus près, une promesse
Plus précise, un aveu qui peut se confirmer,
Un point rose qu’on met sur l’i du verbe aimer;
C’est un secret qui prend la bouche pour oreille,
Un instant d’infini qui fait un bruit d’abeille,
Une communion ayant un goût de fleur,
Une façon d’un peu se respirer le coeur,
Et d’un peu se goûter au bord des lèvres, l’âme!”

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*