12 Films français qui aiment l’École

« Qui a eu cette idée folle … »

L’école, ce lieu d’apprentissage, d’émancipation …
On y passe de longues années, à un âge où tout est grandiose : les émotions, les choix …
Pas étonnant que le cinéma français en fasse un sujet de prédilection.

La Vie Scolaire

école

Film de Grand Corps Malade et Mehdi Idir (2019)

Zita Hanrot joue une jeune CPE qui choisit de quitter l’Ardèche pour exercer dans une ZEP du 9-3.
Pas facile de gérer à la fois les « pions », l’administration, les élèves et leurs parents …

Si vous aimez le slameur dont c’est le deuxième long métrage (Patients, 2017).


Le plus Beau Métier du Monde

école

Film de Gérard Lauzier (1996)

Gérard Depardieu joue un professeur agrégé.
Après un divorce difficile, il est muté dans un collège « sensible » où il fera sa propre éducation, parfois à la dure !
Le film aborde les difficultés liées au divorce et les ZEP à une époque où ce n’était pas encore la mode.

Si vous aimez les films sur la cité qui multiplient les clichés.


Les Grands Esprits

école

Film de Olivier Ayache-Vidal (2017)

Les collèges difficiles devraient avoir des professeurs expérimentés …
Une idée proclamée par François Foucault (joué par Denis Podalydès) que l’Éducation nationale prend au mot.
L’enseignant doit donc quitter le très prestigieux lycée parisien Henri-IV, pour un collège de banlieue.
Les élèves ne seront pas les seuls à beaucoup apprendre.

Si vous voulez retrouver des acteurs confirmés et découvrir de nouveaux talents.


Entre les Murs

école

Film de Laurent Cantet (2008)

Ou comment rester un prof de français motivé devant une classe déroutante.
François Bégaudeau joue son propre rôle, qu’il avait d’ailleurs décrit dans le roman éponyme.

À voir, ne serait-ce parce qu’il a obtenu la Palme d’Or du Festival de Cannes 2008.


Les Héritiers

Film de Marie-Castille Mention-Schaar (2014)

Une enseignante (jouée par Ariane Ascaride) inscrit ses élèves, peu impliqués en cours d’histoire, à un concours national.
Le thème  : « Les enfants et les adolescents dans le système concentrationnaire nazi ».
Une expérience qui changera leur vie …

Si vous aimez les « d’après une histoire vraie ».


Ça commence aujourd’hui

école

Film de Bertrand Tavernier (1999)

On peut être directeur d’une école maternelle, vivre loin de la capitale, et se cramer.
Philippe Torreton doit aider des enfants dont les familles sont touchées par un fort taux de chômage, la petite délinquance et la détresse sociale.

À voir … par curiosité ?


Être et Avoir

école

Film de Nicolas Philibert (2002)

Comment un maître d’école en milieu rural mène une classe unique, avec des élèves allant du CP jusqu’au CM2.
Un instituteur qui maintient une saine distance professionnelle tout en faisant preuve d’une infinie patience et douceur.

Un très beau documentaire sans voix off.


Noce Blanche

Film de Jean-Claude Brisseau (1989)

Parfois les professeurs sortent du cadre et font des bêtises.
Comme celui joué par Bruno Cremer, qui tombe amoureux d’une de ses élèves, marginale et fascinante, mais mineure.
Le film révéla le talent d’actrice de Vanessa Paradis et fit taire les haters qui ne voyaient en elle qu’une Lolita dans son « Taxi ».

Si vous aimez Nabokov et les fins tragiques.


P.R.O.F.S

école

Film de Patrick Schulmann (1989)

L’école est aussi un sujet franc de comédie.
Dans ce film, Patrick Bruel et Fabrice Luchini sont de jeunes professeurs qui révolutionnent le lycée …
En rééduquant des collègues jugés nuisibles !

Un film qui a un peu vieilli, mais toujours aussi drôle.
Petit intérêt didactique également : on y apprend ce qu’est une épanadiplose !


Les Profs

Film de Pierre-François Martin-Laval (2013)

L’école version humour toujours, mais moderne.
L’adaptation de la bande-dessinée à succés réunit la fine fleur de la comédie française dans des rôles caricaturaux :
le cancre Kev Adams, le paresseux Christian Clavier, l’excentrique Isabelle Nanty, le téméraire Arnaud Ducret …

Pour les fans de la BD … ou plutôt de Kev’ Adams !


Le Pion

Film de Christian Gion (1978)

Henri Guybet (rendu célèbre par Les aventures de Rabbi Jacob) joue un surveillant qui profite des heures de permanence pour écrire un best-seller.
Et c’est aussi là que naît l’anecdote légendaire concernant le bac de philo au sujet « Qu’est-ce que le risque ? ».
(L’élève obtient 18/20 en rendant comme seule réponse : « le risque, c’est ça »!)

Parce qu’il n’y a pas que les profs dans les écoles, mais aussi des pions !


Les Choristes

école

Film de Christophe Barratier (2004)

Un autre pion d’internat : Gérard Jugnot.
Lui n’écrit pas de roman pour passer le temps, mais des pièces musicales.
Il les fera répéter à ses élèves, leur apportant ainsi la joie de vivre qui leur manquait.
Cette adaptation de La Cage aux rossignols (1945) de Jean Dréville a obtenu le César de la meilleure musique de film.

À voir comme 8,5 millions de spectateurs à sa sortie en salles.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*