10 expressions toulousaines que vous n’entendrez pas ailleurs !

Et la chocolatine que vous devriez entendre partout !

Toulouse est la ville de la violette, du cassoulet et de Claude Nougaro.
C’est aussi la capitale du Sud-Ouest, région aux origines occitanes.
D’où un vocabulaire que l’on ne comprend pas toujours ailleurs !

Voici un petit lexique (de survie !) avec 10 expressions toulousaines incontournables.

Té !

Une des expressions toulousaines les plus typiques !
Un « tiens » dérivé de l’occitan, qui exprime très bien la surprise.
« Té ! Regarde qui va là ?! »

Aller péter

Rien à voir avec des flatulences !
Mais avec un déplacement que l’on n’a pas envie de faire.
« Et maintenant, je vais devoir aller péter jusqu’à Montauban pour récupérer ma voiture ! »

S’escaner

Rien d’agréable …
Si je m’escane, c’est que je m’étouffe !
« Attention avec les cacahuètes, ne va pas t’escaner avec ! »

C’est le pompon sur la Garonne !

Un classique qui remplace « la cerise sur le gâteau », mais version Ville Rose !

La malle

À Toulouse, il ne s’agit pas d’une valise … Mais du coffre de la voiture.
« La valise est dans la malle … On peut y aller ! »

La poche

Dans la catégorie « mots qui font rire le reste de la France », la « poche » !
Ailleurs, on parle de « sachet » ou « sac en plastique ».
Les Toulousains, eux, mettent « des poches dans la malle » !

Avoir la cagne

Avoir une flemme puissance mille !
Question d’ensoleillement … ou de pastis !
« J’ai une de ces cagnes ! »

Un pét

Un mot toulousain qui désigne un coup.
« J’ai reçu un pét à ma voiture ».
« Il n’y a pas un pét de vent aujourd’hui. »

« Ce type, il a vraiment un pét au casque ! Quel fada ! »

Faire la bringue

Toulouse aime le ballon ovale, et qui dit rugby, dit « troisième mi-temps ».
Voilà, vous savez ce qu’est la bringue : la fête !

Avec plaisir !

Une des expressions toulousaines les plus employées, mais incorrecte !
Il s’agit d’une réponse chaleureuse à un « merci ! », qui viendrait de l’occitan.
Nadine de Rothschild préfère l’emploi de « Je vous en prie » ou « Au plaisir de vous rendre service ».

2 commentaires sur “10 expressions toulousaines que vous n’entendrez pas ailleurs !”

  1. QUEL ARMELLE !
    Bonjour,
    Une expression entendue dans le cercle familial, années 1945/60 (après j’ai quitté mon pays !)
    Je ne trouve pas cette expression désignant un jeune quelque peu turbulent voir dévergondé (!) dans aucun lexique du parler toulousain.
    Au plaisir de vous lire
    Cordialement
    Robert JAUSSELY

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *