De quoi ça parle : L’Opéra Faust

L’histoire qui a inspiré Freddie Mercury … et la Castafiore !

On vous raconte de quoi parle une des trames les plus reprises au monde …
Comme si vous étiez, mais en plus vite !

opéra français
© Toll Brothers-Metropolitan Opera

L’histoire

XVIe siècle, Allemagne.

Acte I – Le cabinet du docteur Faust
Le docteur Faust en a marre de la science et de Dieu : il veut se suicider.
Le diable, Méphistophélès, lui promet ce qu’il veut en échange de son service éternel.
Faust, amoureux d’une demoiselle, Marguerite, demande donc la jeunesse, « un trésor qui les contient tous ».

Acte II – La Kermesse
« C’est la fête au village … » (air non inclus dans l’opéra, bien entendu !)
Faust rencontre Marguerite, mais ça ne se passe pas terrible entre eux !
Le frère de la demoiselle, Valentin, doit partir à la guerre et la confie à ses deux amis, Wagner et Siébel.
Pour le reste, rien de spécial : les villageois dansent et le diable fait des siennes !

Acte III – Le jardin de Marguerite

Siébel et Faust se disputent le coeur de Marguerite.
Alors que le premier est venu faire sa cour avec un bouquet de fleurs, le diable avantage Faust en lui apportant des bijoux extraordinaires.
Marguerite hésite un moment mais choisit les bijoux (et chante : « Ah ! Je ris de me voir si belle en ce miroir … »).
Survient sa suivante, dame Marthe, puis Faust et Méphistophélès, qui commence à devenir franchement flippant.
Marguerite et Faust échangent un baiser … Et le diable y est pour quelque chose !

Acte IV – La chambre de Marguerite, l’église, la rue

Marguerite vient d’accoucher d’un enfant de Faust.
Elle est inquiète : pas de nouvelles du papa.
Logiquement, elle se rend à l’église pour prier mais rencontre le diable (et ses démons), qui la maudit.

Puis le décor change et on retrouve Valentin, de retour avec ses soldats.
Après plusieurs allers-venues, Faust et lui finissent par se battre en duel.
Avantagé par le diable, le docteur tue son beau-frère.

Acte V – Les montagnes du Harz, la vallée du Brocken, la prison

Le diable et Faust célèbrent la fête païenne des sorcières (la nuit de Walpurgis), dans leurs montagnes, loin des humains.
Le docteur demande à revoir Marguerite.
Méphistophélès le conduit en prison, où elle purge une peine pour avoir tué son enfant.
Le couple se fait une dernière déclaration avant que Marguerite n’obtienne l’asile céleste.

Le saviez-vous ?

  • Cet opéra a été créé en 1859 par le compositeur Charles Gounod (1818-1893).
  • Le livret s’inspire de la pièce du même nom de l’auteur allemand Johann Wolfgang von Goethe (1749-1832).
  • Cette légende a également inspiré la très célèbre chanson de Queen, Bohemian Rhapsody.
  • La Castafiore, la cantatrice qui apparaît dans Les aventures de Tintin et Milou, a rendu célèbre un air de Faust : « L’air des bijoux »
    (« Ah ! Je ris de me voir si belle en ce miroir … ! »).
  • Le rôle de dame Marthe est secondaire, mais est traditionnellement attribué à de grands artistes.




Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*