« Frankenstein » de Mary Shelley

Les débuts de la science-fiction

Roman gothique épistolaire, écrit en anglais britannique sous le titre Frankenstein or The Modern Prometheus
Écrit par Mary Shelley et publié en 1818

frankenstein

Top des Adaptations

  • L’emblématique : Frankenstein (1931), film de James Whale avec Boris Karloff (dont le maquillage lança le stéréotype du monstre aux agrafes et boulons !)
  • La théâtrale : la mise en scène par Danny Boyle en 2011, avec deux interprètes de Sherlock Holmes !
    L’originalité : Benedict Cumberbatch (Sherlock) et Jonny Lee Miller (Elementary) alternaient le rôle du monstre et du scientifique.
  • L’hollywoodienne : en 1994, la version cinéma de et avec Kenneth Branagh, Robert de Niro …
  • La parodique : Frankenstein Junior (1974) de Mel Brooks, qui utilise la prétendue histoire de l’arrière petit-fils du Dr. pour se moquer des films d’horreur.
  • La WTF ! : « The True Story of Frankenstein », un comic des années 50 dans lequel la créature de Frankeinstein lutte contre … Batman !

frankenstein

.

À l’origine de l’histoire : deux cauchemars !

En 1815, Mary Shelley s’appelle encore Godwin, puisqu’elle n’a pas encore épousé Percy, le poète avec qui elle s’est enfuie.
Elle donne naissance à leur enfant, une petite fille prématurée qui meurt rapidement.

À tout juste 17 ans, elle affronte difficilement ce deuil et évoque à ses amis ses rêves de ressurrection.
Une nuit, elle en fait même un cauchemar : le bébé revient à la vie après un massage frénétique.

En juin 1816, elle part en vacances en Suisse, avec son compagnon Percy et sa demie-soeur Claire Clairmont.
Ils y retrouvent l’amant de cette dernière, le déjà célèbre Lord Byron, ainsi que le Dr. Polidori.

Un jour qu’ils sont coincés dans leur villa à cause de la pluie, Byron propose de s’occuper en écrivant une « ghost-story ».
Polidori écrit un court roman, Le Vampire, inventant alors le genre qui donnera l’idée de Dracula à Bram Stoker en 1897.

Mary pense qu’elle ne pourra pas faire mieux.
Mais après une soirée à parler évolution et électricité, et à consommer de l’opium, elle fait un cauchemar.
Elle rêve d’un étudiant agenouillé près « de la chose qu’il avait assemblée »

Le lendemain, l’idée devient récit, qu’elle terminera pendant l’été 1817.

frankenstein

Un auteur marqué par la mort

  • Mary Shelley (1797-1851) est la fille de la féministe Mary Wollstonecraft et de l’écrivain politique William Godwin.
  • Sa mère décède onze jours après sa naissance.
    Son père se remarie quatre ans plus tard avec Mary Jane Vial Clairmont, qui a aussi une fille, Claire.
  • Vers 1814, Mary rencontre le poète marié, Percy Bysshe Shelley (1792-1822).
    Ils se voient régulièrement sur la tombe de la mère de Mary et tombent amoureux.
    Le couple s’enfuit avec Claire Clairmont.
  • En 1816, l’autre demie-soeur de Mary, Fanny Imlay, ainsi que la femme de Percy, se suicident.
    Mary et Percy se marient peu après.
    Ils ont quatre enfants, mais un seul survivra. 
  • Percy meurt en mer en 1822.
    (Anecdote : la jeune veuve a refusé les avances de Prosper Mérimée, à qui l’on doit la nouvelle Carmen.)
  • Mary Shelley publie 7 romans et plus de 20 nouvelles avant de mourir d’une tumeur cérébrale.

.

Frankenstein : De quoi ça parle ? (Spoiler)

Le roman se présente sous la forme d’une longue lettre, comprenant plusieurs récits enchâssés.

Récit de Robert Walton

Cet explorateur écrit à sa soeur Margaret depuis le pôle Nord où il se trouve.
Il lui retranscrit l’histoire racontée par Victor Frankenstein, rencontré sur un bloc de glace …

Récit de Victor Frankenstein

Étudiant en philosophie naturelle (les sciences de l’époque), il a trouvé comment insuffler la vie à un corps formé à partir de cadavres.
Malheureusement, sa créature, bien que sensible, est effroyablement hideuse.

Frankenstein, horrifié, abandonne le monstre à son sort.

Le temps passe et son frère William est assassiné.
Près du lieu du crime, Victor aperçoit son monstre qui rode.
Mais il tait sa présence, et c’est la servante de la famille qui sera condamnée et exécutée.

En proie à la haine et la culpabilité, Frankenstein part à la recherche de sa créature, qui lui raconte alors son histoire …

Récit du monstre

Rapporté par Frankenstein à Walton, qui l’écrit pour sa soeur …
Vous suivez ?!

Après la fuite de Frankenstein, le monstre se retrouve seul et aussi désarmé face à la société qu’un nouveau-né (de 2,5 mètres, tout de même !).
Malgré quelques tentatives prometteuses, qui lui permettent d’apprendre à parler et lire, les humains le rejettent.
Il en vient donc à les détester.

Il rencontre William Frankenstein, qui se moque de sa laideur …
Alors il le tue, allant jusqu’à modifier le lieu du crime pour faire accuser quelqu’un d’autre.

Récit de Victor Frankenstein

Le monstre ne veut plus être seul et demande une compagne à Frankenstein, qui accepte à contrecoeur.
Alors qu’il est sur le point d’achever sa nouvelle création, le scientifique réalise que les deux monstres formeraient un couple …
Qui pourrait peupler la terre de bébés hideux !

Le monstre, voyant que Frankenstein sabote son projet, jure de lui pourrir la vie.
Il assassine d’abord son meilleur ami Clerval, puis sa fiancée (et soeur adoptive) Elizabeth.
Ce décès fait mourir de chagrin le père de Victor.
Ce dernier décide alors de chercher le monstre pour le tuer.

La traque, dont le monstre se délecte, l’a amené au pôle Nord …
En vain.

Récit de Robert Walton

Victor Frankenstein meurt de froid et d’épuisement.
Peu après, le monstre apparaît et parle de ses remords à Walton.
Il lui explique que sa vengeance est née de l’abandon de son père et du rejet des humains.

Tourmenté par ses crimes, le monstre annonce qu’il va se donner la mort, avant de disparaître dans le brouillard.

Ce qu’il faut absolument connaître !

  • La confusion est commune mais Frankenstein n’est pas le nom du monstre !
    Le personnage principal est bien le docteur qui le crée à partir de divers cadavres : Victor Frankenstein.
  • Le titre complet du roman est Frankenstein ou le Prométhée moderne.
    En référence au mythe grec du titan qui déroba le feu de l’Olympe à Zeus et paya le prix fort pour l’avoir donné aux humains.

.

Les citations à replacer !

« Oh ! Vous, les étoiles, et les nuages, et la brise, que vous importent mes tourments ?
Si vous avez vraiment pitié de moi, débarrassez-moi de mes souvenirs, de ma sensibilité, et laissez-moi sombrer dans le néant.
Sinon, écartez-vous de moi, et laissez-moi seul dans mes ténèbres. »

« Ne pas connaitre l’amitié est la pire des infortunes. »

« Ah ! Que les sentiments des humains sont variables !
Et combien étrange est cet attachement que nous portons à l’existence !
Même si elle ne nous dispense que peines et chagrins ! »

« Si je suis méchant, c’est que je suis malheureux.
Ne suis-je pas repoussé et haï par tous les hommes?
Toi, mon créateur, tu voudrais me lacérer et triompher de moi ; souviens-t’en et dis-moi pourquoi il me faudrait avoir davantage pitié de l’homme qu’il n’a pitié de moi ? »

« La vie est obstinée et s’agrippe à vous quand vous la détestez le plus. »




Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*