Janis Joplin en 8 anecdotes

Qui était « Pearl », la « Mama Cosmique » ?

janis joplin

Ça fait 5 décennies qu’elle a 27 ans, l’âge critique des rockeurs de génie.
Janis Joplin est décédée après cinq ans de célébrité, mais sa voix grave taillée pour le blues a définitivement marqué l’Histoire de la musique.

D’elle on connaît ses lunettes, son boa rose et ses addictions qui la tuèrent.
Retour sur 8 anecdotes qui en dévoilent davantage de Janis Joplin.

1 – Élue « le garçon le plus laid du campus »

Vous n’avez pas mal lu et ce n’est pas une erreur !
La jeune Janis Lyn a bien reçu ce titre peu flatteur, point d’orgue de plusieurs années d’harcèlement scolaire.

Janis Joplin naît en 1943 à Port Arthur, une ville du Texas qui sent bon mauvais le pétrole, le gaz et l’étroitesse d’esprit.
Une ville, et même une famille, dans lesquelles la petite fille complexée par son acné et fan de blues ne trouve pas sa place.

janis joplin

« J’étais une inadaptée.
Je lisais, je peignais, je n’avais pas la haine des nègres. »

Elle décide d’assumer sa différence, se teint les cheveux en orange et porte des vêtements d’homme.
Ses camarades de classe la surnomment alors pig (la cochonne), freak (le monstre) ou creep (l’effrayante).

Puis en 1960, elle intègre l’université du Texas, où elle est à nouveau victime de brimades.
La dernière, le titre de « garçon le plus laid », attribué par un journal universitaire satirique.

Aussitôt, elle écrit à sa mère pour lui raconter l’humiliation et déménage à San Francisco.

Quelques années plus tard, la célèbre Janis Joplin prend sa revanche et revient sur le campus de la honte pour « revoir tous ces jeunes qui travaillent encore dans des stations-service (…) pendant que je gagne 50.000 dollars par soir ».

Anecdote racontée dans la biographie de Myra Friedman, Buried Alive.

2 – Une icône à San Francisco

La Californie est à des années-lumière du Texas !
Quand Janis débarque à San Francisco, personne ne se moque d’elle, au contraire.
La jeune femme, au look improbable pour Port Arthur, se découvre des affinités avec la communauté beatnik locale.

« Je ne suis pas une hippie.
Les hippies pensent que le monde pourrait être meilleur.
Les beatniks, de leur côté, croient qu’il ne peut pas s’améliorer et l’envoient dinguer en se contentant d’être défoncés et de prendre du bon temps. »

anecdotes janis joplin

Après quelques années de galère, dues en partie à sa forte consommation de drogue, Janis intègre le groupe de rock-blues psychédélique, Big Brother and the Holding Company.
Avec eux, elle sortira le célèbre album Cheap Thrills qui comprend ses classiques « Summertime » (une reprise de Gershwin) et « Piece Of My Heart » (d’Erma Franklin, sœur d’Aretha).

Janis Joplin entre dans la cour des grands.
On la voit en couverture du Newsweek Magazine, au Festival International de Monterey et bien sûr au mythique concert de Woodstock (dont on vous parle ici).

3 – Leonard Cohen raconta leur liaison en chanson

« Chaque soir, je fais l’amour à 25.000 personnes sur scène et ensuite, je rentre seule chez moi. »
Janis Joplin souffra toute sa vie de solitude et tenta d’y échapper avec une longue liste d’amant(e)s de passage.

Parmi ses aventures les plus connues, une survenue peu de temps avant sa mort, avec l’auteur-compositeur Leonard Cohen.
D’après lui, ils s’étaient croisés dans l’ascenseur d’un hôtel new-yorkais.
Lui cherchait Brigitte Bardot, elle l’acteur Kris Kristofferson.
Ils finirent ensemble « par élimination », un court instant immortalisé par Cohen, dans « Chelsea Hotel No.2« , une chanson des plus explicites.

janis joplin

4 – Jim et Eric …

Il y eut aussi, en 1967, Jim Morrison, avec qui Janis s’enferma dans une chambre d’hôtel de San Francisco … Pendant que la fiancée du mythique leader des Doors tambourinait la porte !

Mais son aventure la plus insolite est sans doute celle impliquant un jeune spectateur, lors d’un concert de 1968.
Fatiguée de voir comment ses collègues musiciens finissaient la nuit avec des groupies, Janis Joplin décida d’en faire de même. Elle choisit dans le public un beau jeune homme de 23 ans, barbu et timide.
« – C’est ton jour de chance. Comment tu t’appelles ?
– Éric. »

Nom de famille : Clapton.

5- … Mais pas Johnny et Dick !

Deux noms ne figurent pas parmi ses conquêtes, mais sans doute parce qu’ils ne l’avaient pas reconnue !
La rencontre ne se fit pas avec Johnny Hallyday et Dick Rivers.
Un jour qu’ils buvaient ensemble en terrasse …

« Une gonzesse complètement pétée est venue nous emmerder.
On l’a envoyée chier. C’était Janis Joplin ! »

– Dick Rivers

6 – Fan absolue de Bessie Smith

Depuis toute jeune, Janis Joplin vénère celle qui fut surnommée « l’Impératrice du Blues ».
Au point de payer l’inscription sur la tombe, jusque-là anonyme, de la chanteuse :

La plus grande chanteuse de blues au monde ne cessera jamais de chanter –
Bessie Smith 1895-1937

7- Elle organisa sa propre fête funéraire

Janis Joplin décède d’une overdose d’héroïne, le 4 octobre 1970.
Ironie du sort : quelques jours auparavant, elle a écrit son testament.

À part l’héritage à sa famille, Janis souhaite que soit organisée une fête, en l’honneur de son enterrement, au Lion’s Share, un club de San Anselmo.
200 invités sont prévus …

Le jour J, ils reçoivent en effet leur invitation où est inscrit « Les boissons sont pour Pearl » (son surnom) !

8 – À jamais liée à Jimi Hendrix

Autre ironie funèbre, son décès a lieu deux semaines après celui du génial guitariste.
Elle aurait alors déclaré :

« Je ne peux tout de même pas partir la même année, vu qu’il est plus célèbre que moi ! »

Les deux icônes ont été des premiers à intégrer le tristement célèbre Club des 27 (ensemble de chanteurs de rock et blues décédés à l’âge de 27 ans).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *