Jean-Pierre Mocky, l’inclassable

Des anecdotes qui définissent le personnage !

Mocky
Jean-Pierre Mocky en 1948 @Studios Harcourt

1 – Marié à 13 ans !

Jean-Pierre Mocky naît le 6 juillet 1933 dans une famille polonaise (Mokiejewski) installée à Nice.
Son père est juif, ce qui devient problématique pendant l’Occupation allemande dès 1942.
Pour protéger son fils, il tente de l’envoyer chez un oncle en Algérie. Trop jeune pour voyager seul à bateau, son père fait changer ses papiers et le vieillit de 4 ans.
Finalement, Jean-Pierre Mocky reste en France, mais sa date de naissance est désormais le 6 juillet 1929 !

Quand en 1946, sa petite-amie Monique Baudin tombe enceinte, Mocky l’épouse … Il n’a que 13 ans, mais officiellement 17 !
Détail : il avait déjà obtenu son bac !

Mocky

2 – Réalisateur … d’un film porno !

Dans les années 1970, le président Giscard d’Eistaing autorise la diffusion de films pornographiques. 
Une manne financière pour les cinémas d’art et d’essai, qui délaissent soudain les films d’auteur.
Mocky, comme d’autres réalisateurs laissés pour compte, décident donc de se lancer dans le film hard !

En 1973-74, Mocky réalise Les Couilles en Or, sous le pseudonyme de Serge Bateman.
Pourquoi ce nom ? Simplement parce qu’il porte un masque de Batman sur le plateau pour ne pas être reconnu !

Tourné en 3 jours, le film lui rapporte 2 millions de francs
Payés par le nouveau mari de son actrice principale !

« La femme qui a joué ça a épousé un type très riche, qui a racheté le négatif au producteur. »
Mocky

3 – Payé pour … ne pas exploiter ses films !

Ce n’est pas la seule fois que Jean-Pierre Mocky a gagné de l’argent sans défendre son travail.

En 1956, Raymond Rouleau veut monter une pièce avec Mocky et Ingrid Bergman.
Mais le metteur en scène renonce au projet pour réaliser Les Sorcières de Salem, avec Yves Montand et Simone Signoret.
Son remplaçant renvoie Jean-Pierre Mocky, qui porte plainte et remporte 150.000 francs au procès.

En 1968, Mocky gagne un procès contre la sociète Gaumont qui produit son film La Grande Lessive (!).

« Gaumont avait prévu de sortir, trois semaines plus tard, le film Shalako avec Brigitte Bardot et Sean Connery. (…)
Les responsables des salles Gaumont ont découragé les spectateurs de venir voir mon film, en leur disant que c’était nul.
Les caissières avaient reçu l’ordre de dire que c’était complet, même quand ça ne l’était pas. »
– Mocky

En 1978, Mocky attaque pour plagiat la production du grand succès La Zizanie.
Le réalisateur avait pensé réunir Louis de Funès et Annie Girardot, dans un film qui devait s’appeler Le Boucan.
Il gagne 250.000 francs dans un procès qui lui coûte pourtant le soutien de la profession.

mocky

4 – Ses films s’inspirent de faits divers

Mocky est un pamphlétaire : son cinéma dénonce les injustices de la vie. Des coups de gueule qui s’inspirent de la vie … et des bistrots !

Solo (1969)

Le film évoque la déception de la jeunesse après les évènements de mai 68.
Mocky pense au scénario quand il apprend dans un bistro qu’un CRS a brisé les testicules d’un étudiant.

L’Étalon (1970)

Le scénario raconte comment un vétérinaire créé un centre pour satisfaire des femmes frustrées sexuellement.
L’idée naît lorsque Mocky et Bourvil entendent dans un bar, deux femmes se plaindre d’être négligées par leurs maris.

L’Albatros (1971)

L’histoire d’un homme incarcéré après avoir tué un policier.
Mocky s’inspire de l’expérience de son scénariste, qui se fait tabasser par des policiers lors d’une manifestation.

5 – Mocky, l’ami des plus grands !

Pierre Fresnay

À 18 ans (sur les papiers … donc 14 ans !), Mocky travaille à Paris comme chauffeur de taxi.
Il prend en course le célèbre acteur qui le pistonne pour un premier rôle au théâtre.

Catherine Deneuve

Mocky la fait tourner dans Agent trouble (1987).

« Catherine Deneuve est capable de tous les culots.
Un jour, elle me dit qu’elle en a marre de son image de blonde sophistiquée.
Elle aimerait bien en changer mais personne ne lui propose autre chose.
Alors ni une ni deux, je lui dis : « Je vais te foutre une perruque frisée, dans le film tu te caresseras sur un divan ».
Alors elle s’est marré et elle a demandé « On commence quand ? ». »
– Mocky

Kristin Scott Thomas

C’est également dans Agent Trouble que l’actrice, désormais mondialement connue, fait ses premiers pas cinématographiques.
Un petit rôle de prostituée pour un cachet de quelques francs !

Clint Eastwood

L’Américain a vécu en colocation avec Mocky à Rome.
Depuis, les deux cinéastes sont restés amis.

« L’autre jour (en 2015), j’ai proposé à un grand distributeur de réunir Clint Eastwood et Woody Allen dans deux SDF étrangers vivant à Paris, et on m’a dit « Vous êtes trop vieux tous les 3″ ! »

André Dussolier

L’acteur demande à Mocky : « il faut que tu me transformes ».
Le cinéaste lui propose alors un rôle de menuisier à salopette, portant la tête rasée et une boucle d’oreille.
Dussolier refuse, trouvant que la salopette fait trop populaire, que la tête rasée ne lui permet pas de cacher sa calvitie et que sa boucle d’oreille fait efféminée.

« Il peut pas jouer un menuisier, qu’il aille se faire foutre ! »
(interview 2-5-15)

Michel Simon

« En 1957, un producteur lui demanda de se teindre la barbe en noir pour les besoins du rôle titre d’Un certain Monsieur Jo (1957, René Jolivet).
Dès le lendemain, Michel fut pris de violents vomissements, de vertiges et d’une névralgie de la face.
Une tâche noirâtre se developpa sur sa joue. 
Se sentant incapable d’apprendre ses textes, souffrant de pertes d’équilibre, il attaqua en justice la marque de teinture L’Oréal, l’accusant, entre autres, de lui avoir fait perdre la mémoire.
Il perdit son procès. »

Michel Simon accepte de tourner pour Mocky dans L’Ibis rouge (1975), à deux conditions :

  • avoir un long monologue, afin de montrer qu’il n’a pas perdu sa mémoire.
  • embaucher dans un petit rôle une de ses amies … qui était en fait un travesti.

Charles Aznavour

Mocky voulait lui donner le premier rôle dans un film qui devait s’appeler Pigalle.
Aznavour devait interpréter un cul-de-jatte qui se prostituait pour gagner sa vie !
Le film ne s’est jamais fait !

Mocky

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*