La Légende du Roi Arthur : De quoi ça parle ?

Excalibur, le Graal, toussa toussa …

roi arthur

Il y a autant de légendes concernant le Roi Arthur de Bretagne que de chevaliers de la Table Ronde !

Depuis des siècles, les versions se multiplient.
Celles des moines du Moyen Âge à la série d’Alexandre Astier, en passant par l’écrivain René Barjavel et le réalisateur Guy Ritchie.
Sans oublier Chrétien de Troyes (1130-1180), qui créa le mythe avec plusieurs romans de chevalerie.

On a pris les sources les plus fiables et on vous raconte la vraie (fausse) histoire du Roi Arthur.

Où et quand ?

Il était une fois une grande île aux richesses inexploitées mais largement convoitées.
Saxons, Celtes, Romains … Ils sont plusieurs à vouloir la posséder et finalement, le feront tous un peu.
Cette terre s’appelle, dans la vraie vie, Britannia (la Grande-Bretagne actuelle) et dans son pendant mythologique (que nous décrivons ici), le royaume de Logres.

La légende du Roi Arthur se déroule donc sur cette terre, en fin de domination romaine et au début de l’expansion du christianisme.
Soit fin Ve – début VIe siècle, quand commence le Moyen-Âge.

Arthur avant d’être roi

Le premier héros de cette mythologie n’est pas Arthur, mais son père, Uther Pendragon (« chef-dragon »).
Fils d’un général romain qui s’autoproclama souverain de Britannia, il passe sa vie à affronter les Saxons qui menacent l’unité du royaume naissant.

Uther est aidé d’un cambion, soit le fil d’un démon et d’une humaine, Merlin l’Enchanteur, étrangement choisi pour répandre le christianisme sur Terre !

Malgré toutes ses victoires militaires, le moment le plus marquant de la vie d’Uther Pendragon reste son coup de foudre pour Ygraine de Tintagel, l’épouse de son vassal Gorlais.
Les versions divergent sur le comment mais dans tous les cas, Uther et Ygraine ont un fils illégitime, Arthur (du celte « artos » qui signifie à la fois « ours » et « guerrier »).

Parenthèse importante pour comprendre la suite de la légende : Ygraine a déjà eu une fille de Gorlais, qui s’appelle parfois Anna ou Morgause, mais que l’on nommera Morgane !
Celle-ci épouse le roi Lot d’Orcanie avec qui elle a plusieurs garçons, dont le plus connu est Gauvain.

L’épée Excalibur

À la mort (inexpliquée) d’Uther, le royaume de Logres n’a plus de roi légitime, mais beaucoup de barons prêts à assumer le job !
Leurs conflits occupent Merlin, rapidement débordé.
Alors les dieux envoient une épée magique, plantée dans un rocher.

(Dans certaines versions, elle est directement offerte par la fée Viviane, aussi appelée Dame du Lac.)

C’est Excalibur, qui ne peut être retirée de son socle que par le futur roi de Logres.

Les barons (et compagnie) se précipitent au rocher pour tenter leur chance.
En vain …
Car c’est évidemment Arthur, longtemps caché par Merlin chez un petit noble, qui y parvient.

Cependant, épée ou pas, les barons ne lâchent rien et pendant de longues années, la guerre se prolonge.

La Quête du Graal

Un souverain légendaire ne peut se contenter de guéguerres territoriales : il lui faut une vraie quête religieuse.

Ce sera donc le Graal, qui, d’après la chrétienté, correspond au calice dans lequel Joseph d’Arimathie recueillit le sang du Christ crucifié.
On lui prête des pouvoirs de guérison et la capacité d’apporter la paix sur le monde.

Malheureusement, le trouver n’est pas chose facile !
Il faut être pur et ironie du sort, ne pas le chercher …

Aidé de Merlin l’Enchanteur, le roi Arthur organise la quête.
Il réunit tous les chevaliers volontaires autour d’une table ronde, symbole de paix et d’égalité.
Tous les sièges sont attribués, sauf le Siège Périlleux, à la droite d’Arthur, réservé à celui qui trouvera le Graal.

roi arthur

Les épreuves du Graal

Après bien des aventures, Le Graal est trouvé par Galahad le Pur.
Cependant, Perceval le Gallois a failli y parvenir avant lui.

Un soir qu’il recherche un gîte, Perceval rencontre le Roi Pêcheur, qui lui offre l’hospitalité.
Or, cet inconnu se trouve être le gardien du Graal …

Pendant le repas au château, Perceval voit défiler un cortège de servants qui portent d’abord une lance ensanglantée, puis à plusieurs reprises, la coupe d’or ornée de pierres précieuses.

Perceval, jeune paysan tout juste adoubé, ne veut pas commettre d’impair et ne pose aucune question.
Le lendemain, Perceval reprend la route et le château disparaît … Il tombe alors sur une vieille femme hideuse qui lui reproche son attitude.

Son manque de curiosité lui a fait rater le Graal …

L’amour, le début de la fin !

Le roi Arthur épouse Guenièvre, la fille de son allié, Léodagan de Carmélide.
Lui est très amoureux, elle est juste fascinée.
Ce mariage marque les débuts d’une longue période de prospérité, même si le Graal n’a pas encore été trouvé.

Mais c’est le drame !
Le puissant et orgueilleux Méléagant de Gorre renonce à son honneur de chevalier et enlève la reine Guenièvre.
Lancelot du Lac, qui en est fou amoureux, part la libérer, y parvient et ne peut s’empêcher de flirter avec la belle demoiselle en détresse …
Et ce qui devait arriver arriva !

Mais, au fait, d’où sort-il, ce fameux Lancelot ?

Il s’agit du fils du roi Ban de Bénoïc et de sa femme Élaine.
Ce n’est encore qu’un nourrisson quand le château de son père est menacé.
La famille fuit mais fait une pause dans la forêt de Brocéliande d’où elle voit leur demeure brûler. Ban ne le supporte pas et en meurt de chagrin.
Alors que son épouse le pleure, la fée Viviane enlève leur bébé et l’emporte au fond du lac.
Lancelot n’en sortira que pour devenir chevalier d’Arthur, lui aussi élevé dans l’idée de trouver le Graal.

La mort du Roi Arthur

Arthur prend (évidemment) très mal l’adultère de Guenièvre et se lance dans une guerre contre Lancelot.
C’est la fin du royaume jusqu’alors prospère, car le roi est si affecté par cette trahison qu’il délaisse la quête du Graal.

Un soir qu’il fait halte chez sa demie-sœur Morgane, celle-ci le séduit et … lui donne un fils, Mordred.

De son côté, Lancelot est à deux doigts de réussir la mission de sa vie.
Il tombe soudain sur le Roi Pêcheur, mais n’est plus jugé digne de ses épreuves.
Désespéré, il partage la couche de la fille de son hôte, qui a magiquement pris l’apparence de Guenièvre. De leurs ébats naît Galahad le pur, qui réussira plus tard où son père a échoué.

Les années passent et Arthur, qui poursuit encore et toujours Lancelot, confie son château Camelot et le royaume de Logres à Mordred.
Mais, à son retour, son fils, avide de pouvoir, ne veut plus rien rendre.

Nouvelle guerre !
Après avoir combattu son meilleur ami, le roi Arthur doit affronter son propre fils et ce conflit sera le dernier.
Père et fils s’entretuent lors de la bataille de Camlann …

roi arthur

Que deviennent les autres ?

Alors que la dépouille du roi Arthur dérive vers l’île d’Avalon, Bedivere, un de ses chevaliers, lance Excalibur au-dessus de l’eau.
Soudain, une main féminine, sans doute celle de la Dame du Lac, en sort pour l’attraper.
L’épée légendaire disparaît pour toujours …

Merlin connaît à peu près le même sort !
Après des années d’amour transi, uniquement voués au bien-être de l’humanité, l’Enchanteur et la fée Viviane s’enferment dans une prison d’air magique, ensemble pour l’éternité …

Arthur mort et Lancelot disparu, la reine Guenièvre n’a pas d’autre choix (Moyen-Âge oblige) que de s’enfermer au couvent jusqu’à la fin de ses jours.

Quant au Saint-Graal, il disparaît après avoir été trouvé, tout comme la magie s’évapore quand prédomine le christianisme. Symbole …

Sources

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *