« Maguy » : Vous rappelez-vous de la première sitcom française ?

« Elle voit souvent rouge, avec elle ça bouge … »

maguy

La série Maguy est une madeleine de Proust.
De 1985 à 1993, le personnage incarné par Rosy Varte a occupé les soirées du dimanche.
333 épisodes vus par 7 millions de téléspectateurs !

Maguy : De quoi ça parle ?

Des Boissier, une famille bourgeoise qui vit à Vézinet (oui, avec un Z), une ville fictive près de Paris.

On suit les petits tracas du quotidien de Maguy (Rosy Varte), employée de mairie, qui mène par le bout du nez son troisième mari, Georges (Jean-Marc Thibault), le directeur de magasin d’électroménager.
Ils vivent avec Caro et Jérôme, la fille et le petit-fils de Maguy.

De tous les personnages qui entrent et sortent du 22, allée des Fontaines, la plus mémorable est sans nul doute celui incarné par Marthe Villalonga : Rose LePlouhannec, l’aide ménagère célèbre pour son « M’am’ Maguy » !

maguy série

Anecdotes

Inspiration : USA

Vous trouviez Maguy très franchouillard ? Vous n’aviez pas tort !
Pourtant, le scénario s’inspire de Maude, une sitcom américaine diffusée entre 1972 et 1978.
L’héroïne, également multi-divorcée et en bisbille avec sa femme de ménage, est jouée par Beatrice Arthur (1922-2009), future Dorothée Zbornak dans Les Craquantes (1985-1992).

Mais avec la French Touch !

Alors que Maude montre un personnage brut de décoffrage, Rosy Varte insista pour que Maguy soit coquette. Son statut de bourgeoise presque parisienne justifiait le port d’une toilette élégante et recherchée.

Cependant, la production ne se voyait pas débourser un budget colossal en tenues de créateurs.
Par conséquent, Rosy Varte porta ses propres vêtements pendant la première saison.

Une fois le succès assuré, les maisons de coutures acceptèrent de prêter leurs créations.
Au total, près de 1.200 robes et 800 bijoux !

À l’internationale !

La série Maguy a été un succès dans d’autres pays, notamment l’Italie et la Grèce.
Elle a connu 14 versions différentes.

série Maguy

Les aléas des tournages !

La série était tournée dans les studios de Boulogne-Billancourt, puis dès la cinquième saison à Saint-Ouen.
Seuls trois épisodes auront droit à des décors extérieurs.
Ainsi, la très grande majorité de la sitcom ne montre rien d’autre que le salon, la chambre et la cuisine de Boissier.

Si la sitcom s’inspire du théâtre, le tournage de Maguy l’était également.
Chaque épisode était enregistré par trois caméras en temps réel et les premiers épisodes ont même été tournés en public.
Une vraie maîtrise pour des acteurs, pour la plupart déjà habitués à l’exigence des planches !

Niveau diffusion, l’organisation était plus chaotique.
Pour exemple, le pilote La crise cardiaque est la 42ème épisode diffusé !

Les guests !

Parmi tous les personnages hauts-en-couleurs de la série, citons Gérard Hernandez et Chantal Ladesou, qui campent respectivement le premier mari et une collègue de travail de Maguy.

D’autres vedettes actuelles y ont fait leurs premiers pas, comme Elie et Dieudonné, Jean-Marie Bigard et Michèle Laroque.

Le générique

Si on ne se souvient plus de la trame, la musique de Maguy, elle, ne s’oublie pas !
Composée par Alain Wisniak, à qui l’on doit notamment le générique de Questions pour un champion, elle est surtout chantée par les frères Costa, d’anciens choristes de Claude François, France Gall et même de Stevie Wonder.

Une fin tronquée

Le 11 décembre 1994, pendant l’émission Stade 2, Rosy Varte annonça la fin de la diffusion de Maguy. L’émission de sports récupéra le créneau horaire du dimanche soir.

Il faut croire que la concurrence des Dallas et autres Châteauvallon, qui en mettaient plein la vue, eut raison des décors en cartons pâtes de Maguy

Cet article vous a donné envie de (re)voir Maguy (ou du moins quelques épisodes) ?
La production propose la série sur YouTube : ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *