Michel Berger et Véronique Sanson : Amour et Chansons

« Toute une vie sans te voir »

Michel Berger et Véronique Sanson étaient jeunes, doués et amoureux.
Mais elle le quitta, le regretta … et ils s’écrivirent des chansons.

Un premier amour

En 1967, Michel Berger n’a que 20 ans mais déjà, pas mal d’expérience dans la musique.

Cinq ans auparavant, il a chanté à la télé “La camomille”, du twist très Salut Les Copains.

Il apparaît d’ailleurs en 1966 sur la “photo du siècle” avec tous ses collègues yé-yé.

Pourtant, ce style musical n’est pas sa tasse de thé : le jeune compositeur est fasciné par la pop américaine qui ne perce pas encore en France.

En attendant de pouvoir l’imposer, le timide Michel Berger travaille dans l’ombre comme producteur d’autres artistes.

C’est alors qu’il rencontre Véronique Sanson, qui intéresse sa maison de disques.

michel berger véronique sanson

La belle blonde de 18 ans a déjà enregistré deux 45 tours avec son groupe Les Roche Martin, formé avec sa sœur Violaine et François Bernheim.

Mais sans succès. 

Véronique Sanson et Michel Berger ont beaucoup en commun : les mêmes origines bourgeoises, la même ambition, la même passion pour le piano et l’Amérique et presque la même écriture musicale …
C’est le coup de foudre.

Michel Berger Véronique Sanson

Pendant quatre ans, le couple fusionnel vit d’amour et de musique.

Ils travaillent ensemble sur un nouveau son, si différent de ce qui passe sur les radios françaises.
Véronique écrit ses deux premiers tubes, “Besoin de personne” et “Amoureuse”. Ce dernier donne le nom à son premier album qui sort le 20 mars 1972 …

6 jours avant de rencontrer l’homme qui changera sa vie.

Les cigarettes …

Véronique Sanson a rencontré Stephen Stills, lors d’un concert du rockeur américain et figure de Woodstock à l’Olympia.
C’est le coup de foudre.
Mais son groupe Manassas repart en tournée.

La chanteuse rebelle reste à Paris mais remet en question la vie tranquille que lui offre Michel Berger. L’Amérique la fait rêver et la mauvaise réputation justifiée de Stills ne l’effraie pas, bien au contraire !

Alors, quand, en octobre, Stephen Stills revient jouer à Paris et qu’il réserve un billet d’avion pour sa belle, Véronique Sanson n’a plus le choix.
C’est une folie … Tant pis, elle se lance !

Mais comment annoncer cette nouvelle passion à Michel Berger ?
Courage, fuyons !
Véronique Sanson quitte le studio d’enregistrement où ils travaillent, en prétextant l’achat de cigarettes.

En fait, elle a emprunté de l’argent à la chanteuse Nicoletta, a acheté un aller simple pour New York et est partie rejoindre son amant Stephen Stills.

 “Il fallait que je suive cette étoile (…)
Je savais ce que je perdais mais je ne pouvais pas faire autrement que de perdre un joyau immense. (…)
Je l’aimais encore (…) l’un était la sensibilité même et l’autre avait cette violence dont j’avais besoin, cette folie …
J’avais envie d’aller voir un ailleurs.”

Interview On n’est pas couché du 24 janvier 2015

Inquiets de sa disparition, Michel Berger et ses proches lancent des recherches : morgues, hôpitaux, gendarmeries …

« Ils iront jusqu’à penser qu’elle a tout simplement oublié son adresse car à l’âge de 16 ans, Véronique a été victime d’une méningite qui lui a fait perdre une partie de ses souvenirs d’enfance. »
Les années américaines, de Yann Morvan et Laurent Calus

Finalement, la mère de Véronique apprend où se trouve sa fille (les bras de Stephen Stills) et se charge d’informer Michel Berger …

Double dépression

À peine partie, Véronique Sanson regrette déjà.
Stephen Stills est sulfureux : violence, drogues, alcool …
La jeune Française trop bien élevée ne veut pas faire tâche dans ce milieu sex, drugs and rock’n’roll et se laisse entraîner.
En 1973, elle dit épouser son compagnon « par politesse », pour ne pas planter le fiancé devant sa famille et les Beatles !
Le mariage est chaotique, mais la chanteuse se console avec la naissance d’un petit garçon Christopher et la composition d’un nouvel album.

En France, Michel Berger est désespéré.
Son premier amour l’a abandonné, il ne lui reste que la musique …
Il se consacre à la composition mais aussi sa propre carrière en tant que chanteur.
En 1973, sort son premier album Cœur brisé, dont la plupart des chansons racontent son chagrin d’amour.

michel berger véronique sanson

Dialogue chanté

Commence alors entre les deux ex une correspondance par albums interposés.

Un an après leur rupture, Michel Berger compose « Message Personnel » pour Françoise Hardy.

« Mais si tu crois un jour que tu m’aimes
Ne crois pas que tes souvenirs me gênent
Et cours, cours jusqu’à perdre haleine
Viens me retrouver … »

Puis il chante « Pour me comprendre »

« Pour me comprendre
Il faudrait la connaître mieux
Que je ne pourrai
Il faudrait l’aimer plus que moi
Et je vous dirai
Que je n’y crois vraiment pas
Pour me comprendre
Il faudrait avoir rencontré
L’amour le vrai
Vous comprenez le grand amour
Et savoir qu’après
À quoi sert de vivre encore un jour »

Véronique Sanson comprend que ces chansons lui sont destinées et répond à Michel Berger de la même façon : en musique.
En 1974, elle évoque ses remords dans « Le Maudit ».

« Et du fond de ton remords
Tu l’aimes encore.
Tu es prisonnier de ton secret,
Mais ta douleur efface ta faute … »

En 1975, le dialogue devient évident.
Michel Berger demande « Seras-tu là ? » et Véronique Sanson répond « Je serai là ».

« Toute une vie sans te voir »

Les années passent …

Michel Berger rencontre France Gall, qui devient sa nouvelle muse et qu’il épouse en 1976. Starmania, « La groupie du pianiste », des albums pour sa femme, mais aussi pour Johnny
Berger devient incontournable.

Véronique Sanson, elle, est rentrée en France, après un divorce houleux digne d’un polar (elle s’était renseignée sur le prix d’un tueur à gages !).
Les albums se suivent avec succès et la critique la consacre chanteuse de rock majeure.

Les deux ex font chacun leur vie et ne se contactent plus.
Mais ironie de la promotion, Michel Berger et Véronique Sanson vont se revoir sur un plateau télé, le 6 octobre 1990.
La chanteuse y interprète « Le Maudit » devant son premier amour ému aux larmes, qui ne peut s’empêcher de déclarer :

“Mon métier, si on peut appeler ça un métier, c’est d’écrire des chansons.
Et « Le Maudit », c’est l’une des plus belles chansons qui ont jamais été écrites … Et voilà, je voulais juste le dire”.

Le 2 août 1992, Michel Berger décède d’une crise cardiaque à 44 ans.
En 1999, Véronique Sanson reprend ses plus belles chansons dans un album hommage, D’un papillon à une étoile.

2 Commentaires

  1. Véronique Sanson en studio le 26 mars 1972, 6 jours après la sortie de son premier album ? Et c’est ce jour-là qu’elle quitte Michel Berger ? Curieux… On lit partout que ce jour-là ils étaient allés voir ensemble le concert de Manassas, le groupe de Stephen Stills, à l’Olympia… et qu’elle le quittait environ un an après…

    • Merci pour votre commentaire 🙂
      Je m’inscris en faux !
      Voici ma source concernant cette date : https://www.youtube.com/watch?v=Qed4RzkfC-A (minute 1:38) interview de Véronique Sanson dans On n’est pas couché
      Laurent Ruquier donne la date et la chanteuse confirme.
      J’ai cru qu’il s’agissait de la date de départ mais en effet, c’est la date de leur rencontre.
      Elle a quitté Michel Berger en octobre.
      Je rectifie illico !
      Séverine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*