De quoi ça parle : La Mythologie grecque

L’Olympe en backstage

Dans la mythologie grecque, la vie, la mort, l’amour, tout s’explique avec la vie des dieux.
Au-dessus des humains, ils nous ressemblent pourtant.
Physiquement, mais surtout par leur caractère.
Ils sont cruels, capricieux … et malheureusement immortels !

(Entre parenthèses, leurs homologues romains. 
Leur mythologie est à peu près la même …
Très tolérants ou paresseux, les Romains copiaient les cultures des pays conquis !)

Au début, le chaos …

C’est une profondeur béante où les divinités vivotent en attendant de se révéler.
Leur roi est Ouranos le Ciel (Uranus), marié à sa mère, Gaïa la Terre (Terra).
Le couple a plusieurs enfants divins et d’autres monstrueux : nous ne retiendrons que le Titan Cronos (Saturne).

Celui-ci émascule son père, prend le trône et sa soeur Rhéa (Cybèle) pour épouse.

D’où vient l’Amour ?

La mythologie grecque explique la création de ce sentiment d’une façon très particulière !
Ainsi, Aphrodite (Vénus), la déesse de l’Amour et de la Sexualité, vient des organes génitaux d’Ouranos.
Après les avoir coupés, Cronos les jette à la mer.
Ils la fécondent et … Voilà, Aphrodite qui sort des eaux !

La naissance de Vénus de Botticelli (1484-1485)

Plus tard, Aphrodite se marie avec Arès (Mars), le dieu de la guerre.
Et de leur union, naît Éros (Cupidon), le dieu aîlé de l’Amour qui lance ses flèches d’argent.

Cupidon de William Adolphe Bouguereau (1890)

Cronos prend donc le pouvoir.
Mais il est bien conscient qu’il ne peut pas faire confiance à ses enfants s’il veut le conserver !
Pour éviter les complots, il dévore tous ses rejetons à la naissance.

mythologie grecque
Saturne dévorant ses enfants de Francisco Goya (1820-23)

Au bout de cinq enfants engloutis, Maman n’est pas contente du tout.
À la place du sixième, elle donne une pierre à son ogre de mari, qui n’y voit que du feu.
Ainsi, Zeus (Jupiter) est sauvé.

Une fois adulte, il confronte son père et le fait recracher ses frères et soeurs.
Ne gardons en mémoire que les trois principaux : Héra (Junon), Hadès (Pluton) et Poséidon (Neptune).
Avec Zeus, ils forment le socle de toute la mythologie grecque (et donc romaine !), qui va désormais résider sur le Mont Olympe.

mythologie grecque

Quelle belle famille !

Après avoir vaincu son père, puis ses oncles les Titans, Zeus se partage l’univers avec Hadès et Poséidon.
Le premier hérite des Enfers, le second des Mers et Océans.
Zeus se réserve tout le reste.

La plupart des dieux de l’Olympe sont issus de ces trois frères.

Zeus, le chaud lapin

mythologie grecque
Jupiter et Thétis de Jean-Auguste-Dominique Ingres (1811)

Zeus devient donc le dieu suprême, qui règne sur les humains.

D’où viennent les hommes ?

Toutes les sources ne sont pas d’accord, mais d’après certains, c’est le titan Prométhée qui créa les humains à partir d’eau et de terre.
Il en fit des corps d’argile et Athéna (Minerve) leur insuffla le souffle de la vie.

Prométhée offrit également aux hommes le plus grand des cadeaux : le feu sacré, réservé aux dieux.
Il le paya cher …

Prométhée dérobant le feu de Christian Griepenkerl (XIXème)

Il épouse sa soeur Héra.
Ensemble, ils ont plusieurs enfants, dont les plus connus sont :

  • Arès (Mars), le dieu de la guerre
  • Héphaïstos (Vulcain), le dieu boiteux de la forge et des volcans.

Si c’est un dieu (relativement) bienveillant, Zeus n’est pas un mari fidèle.
Il est surtout connu pour ses innombrables aventures ... et enfants illégitimes !

Petit récap !

Maîtresse : Léto, maudite par Héra, qui la fait en plus poursuivre par le serpent Python
Enfants : Artémis (Diane), déesse de la chasse, et son jumeau Apollon (idem), dieu des arts et de la beauté masculine

Maîtresse : Métis, que Zeus avale enceinte, de peur d’être détrôné par son enfant
Enfant : Athéna (Minerve) qui ressort adulte et armée, par la tête de son père …
Logiquement, il en fait la déesse de la sagesse.

Maîtresse : Alcmène, qu’il séduit sous l’apparence de son mari, Amphitryon.
Enfant : Héraclès (Hercule) que l’on connaît pour ses 12 travaux.

Maîtresse : Sémélé, qui meurt après avoir demandé à voir Zeus dans toute sa splendeur
Enfant : Bacchus (Dionysos), le dieu du vin et de la démesure

.

Hadès, le discret

Enterré dans le Royaume souterrain des Morts, Hadès est le plus mal loti des trois frères.
La mythologie grecque ne l’évoque pas beaucoup, ou pour parler d’autres héros.

Côté coeur : le calme plat.
Alors il enlève sa demie-soeur Perséphone (Proserpine) pour qu’elle lui tienne compagnie.
Finalement, la pauvre malheureuse obtient le droit de passer six mois sur Terre contre six mois en captivité.
Et comme elle est la fille de la déesse des moissons, voilà qui explique le manque de végétation en automne-hiver.

Rapt de Proserpine de Rembrandt (vers 1632)

Pendant ce temps, aux Enfers …

Les Grecs les divisent en trois parties :

Les Enfers ont cinq fleuves, dont le plus connu est le Styx, le fleuve des serments irrévocables.
Charon le fait traverser aux âmes des morts ayant reçu une sépulture, en échange d’une pièce de monnaie (une obole).

Un autre « personnage » connu : Cerbère, le chien à trois têtes et queue de dragon, qui empêche les vivants d’entrer et les morts de sortir.

mythologie grecque
Orphée et Eurydice de Rubens, entre 1636 et 1638

Le mythe le plus connu concernant les Enfers concerne le poète Orphée et Eurydice, sa femme.
Elle décède d’une morsure de serpent.
Orphée, désespéré, va la chercher aux Enfers.
Hadès accède à lui rendre son épouse à condition qu’il ne se retourne pas pour la regarder sur le chemin du retour.
Malheureusement, Orphée désobéit …
Il ne peut rejoindre Eurydice qu’à sa mort.

.

Poséidon, le puissant

Malgré ses gentils dauphins et ses beaux chevaux, le roi des Eaux est souvent le bad boy des histoires.
La preuve : les titres qu’on lui prête.
« Celui qui fait trembler la tête », « le retentissant », « celui qui inonde », « celui dont la force se répand »

Parmi ses participations aux mythes :

  • c’est Poséidon qui provoque la naissance du Minotaure,
  • il est d’ailleurs le père de Thésée (qui tue le monstre)
  • C’est également celui du cheval Pégase, d’Atlas (premier souverain d’Atlantis) et de Triton (surtout connu pour La Petite Sirène de Disney !).

    mythologie grecque
    Statue de Poséidon, à Copenhague

Où trouver les réponses ?

Une question existentielle ? Un doute sur le quotidien ?
Les Grecs consultaient les Oracles, des prêtres et prêtresses qui entraient en transe et transmettaient les messages divins.
Mais attention !
Seuls certains dieux répondaient aux requêtes, et souvent avec des énigmes propres aux interprétations personnelles !
Le principal oracle était la Pythie, qui adorait Apollon à Delphes.
Il semble que son temple ait été situé sur une faille géologique, d’où émaner des gaz toxiques … Ce qui expliquerait ses transes.

mythologie grecque
La Pythie

.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*