Les drôles anecdotes sur Neil Armstrong et ses deux copains !

« Buzz » Aldrin et Michael Collins, mais on a oublié leur nom !

Neil Armstrong

Ils ont marché sur la Lune (enfin, deux d’entre eux), mais ont surtout changé la face de la Terre.
Plutôt qu’une biographie à la wikipedia, voici quelques anecdotes surprenantes sur trois héros de la conquête spatiale.

Neil Armstrong (1930-2012)

  • La NASA le choisit comme « First Man » parce que c’était un civil et qu’il était considéré comme le plus digne des trois !
  • À son retour, il refusait de signer des autographes et d’utiliser son nom à des fins commerciales.
    En 2005, il attaqua en justice son coiffeur qui avait vendu une mèche de ses cheveux à un collectionneur.
    Armstrong, un héros qui garda les pieds sur terre !
  • Pourtant, des autographes, il en existe …
    Avant d’embarquer vers le néant sidéral, Armstrong et ses collègues laissèrent à leurs proches plusieurs cartes postales signées.
    À revendre, en cas d’aller sans retour !
    Une assurance-vie originale …
neil armstrong

« Buzz » Aldrin (1930-…)

  • Il a été le deuxième homme à marcher sur la Lune, mais le premier à … y faire pipi !
    Dans une poche à urine, on précise.
    Comme il le raconte, « à chacun sa première sur la Lune » !
  • Son surnom a inspiré le célèbre personnage de Toy Story, Buzz l’Éclair.
  • Buzz Aldrin a eu le grand honneur de donner la réplique à  … Optimus Prime dans Transformers 3 (2011, Michael Bay) !
  • En 2010, il participe à la version américaine de Danse avec les Stars !
    À 80 ans, on le rappelle …
  • En 2015, il obtient que la NASA lui rembourse ses frais de déplacement entre son domicile et Houston … 33,31 dollars !

Michael Collins (1930-…)

  • Pas de chance …
    Chargé du module de commande, il est resté en orbite, seul pendant 28 heures, alors que ses collègues jouaient à saute-mouton-sans-gravité !
    Michael Collins n’a jamais marché sur la Lune et n’apparaît sur aucune photo. 
  • En août 1968, il est opéré d’une hernie discale cervicale, ce qui l’empêche de participer comme prévu à la mission Apollo 8.
    Collins est obligé de rejoindre l’équipe de réserve, composée d’Armstrong et Aldrin.
    Et qui devient la principale pour Apollo 11.
    Sans mal de dos, il n’aurait pas décroché la Lune !
  • Alors qu’il doit goûter les plats qui seront embarqués à bord du vaisseau, Collins se prend pour un critique gastro !
    Au lieu de simplement cocher les cases « bon-pas bon », il attribuait des étoiles et ajoutait des commentaires ironiques :
    « assaisonnement subtil »« un délice pour le palais » !
    Le guide Michelin pour aliments lyophilisés !
  • Michael Collins occupe sa retraite bien méritée à peindre des aquarelles … qu’il ne signe pas !
    Afin que son autographe ne fausse pas la valeur de son oeuvre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *