On a vu : « Patti Cakes »

Le 8 Mile taille XXL

Film dramatique réalisé par Geremy Jasper
Sortie : 2017
Avec Danielle Macdonald, Bridget Everett, Siddharth Dhananjay, Mamoudou Athie …

patti cakes

Le saviez-vous ?

  • Patti Cake$ a été présenté à Sundance et à la Quinzaine des Réalisateurs Cannes 2017.
  • L’actrice principale, Danielle Macdonald, ne savait pas rapper avant le tournage.
  • Par contre, Bridget Everett, qui joue sa mère, est une chanteuse confirmée de l’Alternative Cabaret. La presse la compare à Bette Midler et Janis Joplin.
  • La musique du film a été composée par son réalisateur. Il a écrit certaines paroles à l’âge de Patti.

De quoi ça parle ?

Patti Cake$ décrit la vraie vie, mais vue du caniveau.
Patti, 23 ans, vit dans une petite ville paumée du New Jersey. Elle est serveuse dans un bar miteux. Et elle vit entre sa mère, chanteuse ratée alcoolique, et sa grand-mère malade.
Moquée pour son poids, elle s’évade grâce au rap et à ses rêves de notoriété.

patti cakes

À lire : Oui, Non, Bof ?

OUI. Forcez-vous !

Parce que :

  • C’est dur la première demie-heure (les oreilles saignent, overdose de langage fleuri), mais le reste est un feel-good movie, réaliste et émouvant.
  • L’actrice principale est excellente. Elle ouvre le film avec la fadeur décourageante qu’il faut. Et au fur et à mesure du scénario, elle se révèle lumineuse.
  • Le film est construit comme 8 Mile (2002) de Curtis Hanson, mais avec des touches de surréalisme originales.

Mais aussi pour :

  • L’immersion culturelle dans l’Amérique white trash

Patti ressemble au Rabbit inspiré par Eminem.
La même jeunesse désenchantée qui rêve de célébrité, entre famille déstructurée, boulots déprimants et petits trafics divers. Les mêmes machos et leurs impros remplis de clichés misogynes, d’allusions sexuelles et d’insultes en tout genre.
Patti suit le move et son parcours est sans glamour. Clubs glauques, démos sur CD enregistrées dans un antre perdu … Son seul point positif : les marginaux qui l’entourent. Du black sataniste à la grand-mère en fauteuil roulant qui jure comme un camionneur.

  • Sa B.O. loin d’être indigne

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*