10 pièces de Shakespeare … comme si vous les aviez lues !

Connaître ou ne pas connaître …

Avouez-le : à part « to be or not to be », vous ne connaissez pas beaucoup Shakespeare
Vous n’êtes pas le seul !

Voici un petit récap’ de ses pièces les plus célèbres pour briller en société !

(Pour en savoir plus sur l’auteur, c’est ici !)

La Mégère Apprivoisée (1594)

pièces de shakespeare

De quoi ça parle ?

D‘une pièce dans la pièce.

Christopher Sly est un ivrogne qui dessaoule sous un buisson.
Un riche lord le découvre et organise une farce pour se divertir : on lui fait croire qu’il est en réalité un noble devenu fou pendant 15 ans.
Pour fêter sa soi-disant récupération, une troupe interprète une comédie …

… L’histoire de la douce Bianca, qui voudrait bien convoler avec l’un de ses nombreux soupirants.
Mais elle ne peut pas, puisque son père Baptista veut d’abord caser son aînée, la revêche Catharina.

Comment ça finit ?

Après plusieurs manigances entre prétendants, Bianca épouse Lucentio, le dernier arrivé.
Catharina se marie avec Petruchio, qui réussit à mater le caractère de sa femme, en la privant de nourriture et de sommeil …
Charmant !

Citation à replacer !

Ou pas, dans ce cas précis !
Cet extrait d’un monologue de Catherine est célèbre mais très peu adapté à l’ère #metoo !

« Une femme en courroux est comme une fontaine troublée, fangeuse, sans transparence, sans pureté, et perd toute sa beauté ; et tant qu’elle est dans cet état, personne, dans l’excès même de la soif, ne daignera boire de son onde, ni seulement en approcher ses lèvres. »

Le saviez-vous ?

Le regretté acteur Heath Ledger joua dans une adaptation moderne de la pièce : Dix bonnes raisons de te larguer (Gil Junger, 1999).

Roméo et Juliette (1594)

De quoi ça parle ?

À Vérone, Roméo et Juliette tombent amoureux.
Le problème, c’est que lui est un Montaigue et elle une Capulet, et qu’ils sont sensés se détester.
Du coup, les belles-familles s’en mêlent …
Mais les amants maudits se marient en secret.

Comment ça finit ?

Mal !
Roméo, responsable de la mort de son ami Mercutio, est condamné à l’exil.
Afin d’éviter un mariage arrangé, Juliette prend une potion pour feindre son suicide.
Croyant à sa mort, Roméo se suicide au poison. À son réveil, Juliette découvre son cadavre et se poignarde.
Les deux familles se réconcilient au cimetière …

Citations à replacer !

« Ô Roméo ! Roméo ! Pourquoi es-tu Roméo ?
Renie ton père et abdique ton nom ; ou, si tu ne le veux pas,
jure de m’aimer, et je ne serai plus une Capulet.« 

« Qu’y a-t-il dans un nom ?
Ce que nous appelons une rose embaumerait autant sous un autre nom. »

Le saviez-vous ?

La plus célèbre des pièces de Shakespeare a inspiré (à peu près) toutes les histoires d’amour impossibles.
Comme le film West Side Story (Jerome Robbins et Robert Wise, 1961).

Le songe d’une nuit d’été (1594)

pièces de shakespeare

De quoi ça parle ?

Dans l’antique Athènes, Héléna aime Démétrius qui aime Hermia qui aime Lysandre qui aime Hermia !
Un soir, ils se perdent tous les quatre en forêt, où vivent Obéron et Titania, le roi et la reine des fées.

Après une dispute conjugale, Obéron tombe sur Héléna et prend en pitié son amour transi.
Il ordonne à l’esprit malicieux Puck de donner un filtre d’amour à Démétrius.
Mais celui-ci se trompe et Lysandre finit par aimer Héléna ! (Vous suivez ?!)

Comme si ce n’était pas assez compliqué, une troupe d’acteurs répète justement dans le même bois.
Puck enchante un comédien, Bottom, et lui donne une tête d’âne.
La reine des fées, altérée par un filtre d’amour donné par son revanchard de mari, en tombe amoureuse.

Comment ça finit ?

Grâce à Obéron, tout rentre finalement dans l’ordre.
Lysandre se réconcilie avec Hermia et Démétrius tombe amoureux d’Héléna.
Bottom récupère sa tête humaine et Titania retrouve la raison.

Citations à replacer !

« L’amour ne voit pas avec les yeux, mais avec l’imagination. »

« Il ne suffit pas de parler, il faut parler juste. »

« L’amour vrai n’a jamais suivi un cours facile. »

Le saviez-vous ?

Il s’agit de la pièce dans laquelle veut jouer Neil, malgré l’opposition de son père, dans le film Le Cercle des Poètes Disparus (Peter Weir, 1989).

Le Marchand de Venise (1596)

pièces de shakespeare

De quoi ça parle ?

À Venise.
Le jeune et très endetté Bassiano est amoureux de la riche Portia.
Son ami Antonio, un marchand maritime, ne peut lui prêter d’argent mais lui recommande les services de l’usurier juif Shylock.

Le contrat entre eux est terrible.
En cas de non remboursement, Antonio devra payer avec une livre de sa propre chair.

Grâce à ce prêt et avec un peu de chance, Bassiano obtient la main de Portia. Malheureusement, Antonio a fait faillite et Shylock réclame son dû au tribunal.

Comment ça finit ?

Portia se fait passer pour le magistrat Balthazar et fait renoncer Shylock, qui doit se convertir au christianisme.

Citation à replacer !

Alors que la pièce est souvent soupçonnée d’antisémitisme, une réplique de Shylock semble prouver que Shakespeare suivait son époque mais sans perdre la raison.

« Un Juif n’a-t-il pas des yeux ? Un Juif n’a-t-il pas des mains, des organes,
des dimensions, des sens, de l’affection, de la passion (…) ?
Si vous nous piquez, ne saignons-nous pas ?
Si vous nous chatouillez, ne rions-nous pas ? »

Le saviez-vous ?

Le monologue de Shylock a été parodié et prononcé par un Nazi dans OSS 117 : Rio ne répond plus (Michel Hazanavicius, 2009).

Beaucoup de bruit pour rien (1598)

De quoi ça parle ?

En Sicile, la cour espagnole du prince d’Aragon, Don Pedro, s’installe chez le gouverneur Léonato.
Ce dernier est sur le point de marier sa fille Héro à Claudio.

Mais le demi-frère du prince, Don Juan, ne veut pas de cette union.
Il manigance pour que Claudio humilie sa fiancée en public.
Pour sauver l’honneur, Héro feint sa mort et disparaît …

Pendant que sa cousine Béatrice fricote avec le chevalier Benedick.

Comment ça finit ?

Béatrice et Benedick se fiancent.
Claudio accepte de se racheter en épousant une cousine d’Héro.
Celle-ci est en fait sa fiancée de retour … et les deux couples se marient le même jour.

Citations à replacer !

« Tout le monde peut maîtriser une douleur excepté celui qui l’a. »

« L’amitié est constante en toute chose,
excepté dans les intérêts et les affaires d’amour. »

Le saviez-vous ?

En 1993, la pièce a été adaptée au cinéma par Kenneth Branagh.

La Tragique histoire d’Hamlet, prince de Danemark (1599)

De quoi ça parle ?

Au Danemark, on prépare la guerre contre la Norvège.
Mais le prince Hamlet a d’autres soucis en tête.
Non seulement son père le roi est mort, et sa mère Gertrude s’est remariée un mois après avec son beau-frère Claudius …
Mais il apprend du spectre de son père que ce couple incestueux l’a empoisonné.

Hamlet jure vengeance et se fait passer pour fou.
On attribue ce changement de comportement à sa passion pour Ophélia, mais le roi usurpateur n’est pas dupe.

Hamlet fait alors jouer une pièce de théâtre qui montre l’empoisonnement d’un roi par son neveu.
Affolé, Claudius complote pour se débarrasser du sien.

Pendant ce temps, Hamlet confronte sa mère, qu’il n’épargne que pour obéir au fantôme paternel.
Ce n’est pas le cas de Polonius, le très apprécié père d’Ophélia, qu’il confond avec son oncle et par conséquent, assassine.

Comment ça finit ?

Après un exil forcé, Hamlet revient au Danemark.
Il apprend le suicide d’Ophélia, que le meurtre de son père a rendue folle.

Après une confrontation familiale, Hamlet est blessé par une épée empoisonnée.
Gertrude meurt en buvant par erreur le poison destiné à Claudius
Qu’Hamlet assassine, juste avant de succomber à sa blessure.

Le prince de Norvège devient roi du Danemark.

Citations à replacer !

« Il y a quelque chose de pourri au royaume du Danemark. »

Mais surtout, le plus célèbre des monologues de la littérature anglaise, inclus dans l’acte III, scène 1.

« Être, ou ne pas être, telle est la question.
Y a-t-il plus de noblesse d’âme à subir
la fronde et les flèches de la fortune outrageante,
ou bien à s’armer contre une mer de douleurs
et à l’arrêter par une révolte ? »

Le saviez-vous ?

Quand Hamlet déclame ce fameux « to be or not to be », il n’y a pas de crâne, ni entre ses mains ni sur scène !
Le crâne appartient en fait au bouffon Yorick à qui Hamlet « s’adresse » dans l’acte V, scène 1.
Les deux passages sont souvent confondus … et très peu le savent !

Othello, le Maure de Venise (1602)

pieces de shakespeare

De quoi ça parle ?

Othello le Maure part à Chypre commander la flotte vénitienne contre une attaque des Ottomans.
L’accompagnent son enseigne Iago, son lieutenant Cassio et sa toute nouvelle épouse Desdémone.

Jaloux de n’avoir pas été nommé lieutenant, Iago complote contre Othello.
Aidé de sa femme Emilia, il lui fait croire que Desdémone et Cassio ont une liaison.

Comment ça finit ?

Les manigances de Iago fonctionnent et Othello étouffe Desdémone.
Emilia repentante lui explique le complot de son mari, qui la tue.
Othello se suicide.
Cassio, devenu gouverneur de Chypre à sa place, envoie exécuter Iago.

Citations à replacer !

« Affirmer n’est pas prouver. »

« Mieux vaut être trompé tout à fait que d’avoir le moindre soupçon. »

Le saviez-vous ?

Le personnage Iago a inspiré d’autres manipulateurs de la littérature.
Comme La Cousine Bette (1846) de Balzac et le dernier ennemi du détective d’Agatha Christie, dans Hercule Poirot quitte la scène (1975).

Le Roi Lear (1603)

De quoi ça parle ?

Le roi Lear veut profiter de sa retraite et compte laisser le royaume de Grande-Bretagne à ses trois filles.
Mais le partage ne sera pas équitable : il dépendra de leur amour à son égard.

Alors que les perfides Goneril et Régane se mettent aussitôt à le flatter, sa préférée Cordélia refuse de mentir.
Furieux, son père la bannit.

Le roi Lear réside alors chez ses deux filles, qui n’en veulent pas, l’humilient et projettent même de l’assassiner.

Comment ça finit ?

Après cinq actes de manigances et une intrigue parallèle …

Goneril empoisonne sa sœur Régane puis se poignarde.
Cordélia est assassinée sur ordre de Goneril.
Le roi Lear meurt de chagrin en voyant son corps inerte.

Citations à replacer !

“Sache que les hommes sont ce qu’est leur époque.”

« Ne vous mettez jamais entre le dragon et sa colère.« 

Le saviez-vous ?

Encore une fois, Shakespeare a inspiré Balzac.
On retrouve la trame du Roi Lear dans Le Père Goriot (1835).

Macbeth (1611)

pièces de shakespeare

De quoi ça parle ?

Trois sorcières de la lande écossaise prédisent au général Macbeth, qu’il sera fait seigneur de Cawdor, puis roi d’Écosse.

De retour à la cour, le roi Duncan accomplit aussitôt la première partie de la prophétie.
Galvanisée par la promotion, l’ambitieuse Lady Macbeth pousse son mari à accélérer le processus !

Macbeth tue le roi d’Écosse et occupe le trône.
Lady Macbeth l’incite à assassiner quiconque représente une menace, comme la famille du seigneur Macduff … qui prépare les représailles.

Comment ça finit ?

Devenue folle de remords, Lady Macbeth se suicide.
Macduff a levé une armée, attaque celle de Macbeth et finit par le tuer.
Le fils de Duncan devient roi.

Citations à replacer !

« Le sang attire le sang. »

« Pour leurrer le monde, ressemble au monde ;
ressemble à l’innocente fleur, mais sois le serpent qu’elle cache. »

« L’inquiétude présente est moindre que l’horreur imaginaire. »

Le saviez-vous ?

L’héroïne de Shakespeare a inspiré la nouvelle Lady Macbeth du district de Mtsensk (1865) à Nikolaï Leskov, plusieurs fois adaptée au cinéma.
Cette histoire d’une femme adultère et meurtrière rappelle également Madame Bovary (1856) de Flaubert.

La Tempête (1610)

De quoi ça parle ?

Le vieux sorcier Prospero vit exilé sur une île magique avec sa fille Miranda.
Il déchaîne une tempête afin de provoquer le naufrage de ses frères responsables de son sort, Antonio et Alonso le roi de Naples, ainsi que de son neveu, le prince Ferdinand.

Comment ça finit ?

Après plusieurs intrigues mêlant des esprits surnaturels, Prospero emprisonne ses frères.
Mais Ferdinand et Miranda s’aiment et veulent se marier.
Du coup, tout le monde se réconcilie et les noces ont lieu, avec toute la famille, à Milan.

Citations à replacer !

« Les amoureux et les fous ont des cerveaux bouillants, des fantaisies visionnaires qui perçoivent ce que la froide raison ne pourra jamais comprendre.« 

« Conquête trop aisée est bientôt méprisée.« 

Le saviez-vous ?

Une réplique de La Tempête (Acte V, scène 1) a inspiré le titre original du roman d’Aldous Huxley : Brave New World / Le meilleur des mondes (1931)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *