D’où ça vient : 4 plats italiens

La cucina della mama !

On vous raconte :

  • Pourquoi la Margherita est une pizza patriotique
  • Comment le Macaron est devenu royal
  • Qui a ramené le Berlingot à Nantes
  • Que veut dire le mot Tiramisu !

Mais on ne parle pas des pâtes, qui sont chinoises !



La Pizza Margherita

Le drapeau italien comestible

macaron
©Academia Barilla

Date : 1889

Créateur : On doit la pizza Margherita à … Margherita ! L’épouse du roi Umberto Ier qui régna sur l’Italie de 1878 à 1900.
Enfin presque …
Lors d’une visite royale à Naples, un chef pizzaïolo, Raffaele Esposito, crée une pizza (le pain du pauvre) en l’honneur de sa Majesté.

Une autre légende circule : la pizza Margherita pourrait porter ce nom de fleur en raison des morceaux de mozzarella disposés comme des pétales.

Dans tous les cas, elle doit toujours être aux couleurs du drapeau italien : rouge – tomate, vert – basilic, blanc – mozzarella.

Le saviez-vous ?

  • Livre Guinness des records : la plus grande Margherita a été cuisinée en 1973, à Buenos Aires. Elle fait 11 mètres de diamètre et sa pâte 7 cm d’épaisseur !
  • Le savoir-faire traditionnel des pizzaïolos napolitains est inscrit au Patrimoine immatériel de l’humanité de l’UNESCO depuis 2017.
  • En italien, « pizza » veut aussi désigner une chose ou personne insupportable d’ennui : « che pizza, questo film!« 

Le Macaron

Et non, ce n’est pas français ! 

macaron

Date (présumée) : 791

Créateur : Un mystère ! On sait juste que c’est italien !
Le petit gâteau, à base d’amandes et meringue, aurait été inventé dans un monastère sous le nom « nombril du moine ».

Quelle que soit son origine, le macaron a rapidement traversé les frontières de l’Italie.
La confiserie arrive en France avec la reine Catherine de Médicis, grande figure du XVIe siècle (à qui l’on doit le massacre de la Saint-Barthélémy).

Le saviez-vous ?

  • Son nom « maccarone » désignait aussi un potage au fromage râpé, au safran et à la cannelle, avec des éléments de farine …
    Qui est devenu « macaroni » dès le XVIIe siècle.
  • Les plus célèbres macarons du monde sont produits par la maison parisienne Ladurée
    Déception, ils seraient industriels et congelés ! (article ici)
  • Autre polémique pour les célèbres macarons Pierre Hermé : des traces de moisissure auraient été retrouvées dans leur composition ! (article ici).

Le Berlingot

La confiserie qui fait aimer la géométrie


macaron

Date : Fin XVIIIe – début XIXe

Créateur : Avant d’être la spécialité de Nantes, le berlingot est une recette italienne du nom de « berlingozzo ».
Elle aurait été rapportée en France par Mme Couët, une cantinière médaillée pour sa contribution au moral des troupes.

Le saviez-vous ?

  • Un point géométrie : le berlingot est un tétraèdre.
  • Le berlingot est aussi la spécialité de Carpentras où il a d’abord été fabriqué dans un but médicinal.
    Et où le rouge est à la saveur … menthe. Logique !

Le Tiramisu

« Remonte-moi le moral »

macaron

Date : La recette est soit très ancienne, soit très récente !
Les premiers livres de cuisine parlant du tiramisu datent des années 1960 … Suspect, non ?

Créateur : Il semble que la recette soit née à cette époque dans un restaurant à Trévise.
Le célèbre chef Roberto Linguanotto aurait inventé ce gâteau à base de boudoirs, café et mascarpone.

Pourtant, d’autres légendes sont évoquées. Le tiramisu aurait été :

  • l’aphrodisiaque préféré des prostituées vénitiennes au XVe siècle.
  • le dessert préféré du duc de Toscane, Cosme III de Médicis (1642-1723)
  • une simple façon de terminer les restes de gâteau durci !

Le saviez-vous ?

  • Son nom vient de l’expression italienne « tirami sù », littéralement « tire-moi vers le haut ». En gros, remonte-moi le moral !
  • En 2018, les origines du tiramisu ont amené deux familles italiennes au tribunal, chacune revendiquant sa paternité ! (article ici)




Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*