Prince : sa célèbre chanson qu’il ne fit pas connaître

« Nothing compares 2 U »

Avant sa mort le 21 avril 2016, Prince a laissé un immense répertoire musical : plus de 600 chansons !
« Kiss », « Purple Rain » et « Batdance » …  Il a aussi écrit et composé cet immense tube.
Mais si la chanson est classée 165/500 meilleures chansons de tous les temps (Rolling Stone), c’est grâce à la version de Sinéad O’Connor.

La naissance d’une chanson …

« Nothing compares 2 U » est née en 1984. Prince est déjà une légende. 

prince
Son album Controversy (1981) a été un grand succès aux Etats-Unis.
Puis c’est le film Purple Rain et sa BO qui dépassent les frontières (et les records de l’autre phénomène du moment, un certain Mickael Jackson !). Film d’Albert Magnoli, inspiré de la vie du Kid de Minneapolis, Purple Rain rapporte 71 millions de dollars en à peine six semaines d’exploitation !

En parallèle à cette carrière fulgurante, Prince écrit et compose pour d’autres.
D’abord pour le groupe The Time, mené par Morris Day (ami de Prince qui joue son rival dans Purple Rain).
Puis pour The Family, qui regroupe trois anciens de The Time, suite à une dispute entre Prince et Morris Day.

Prince créé tous les morceaux de l’unique album éponyme de The Family.
Pourtant, il ne revendique la paternité que d’une seule chanson : « Nothing Compares 2 U ».
L’album empreint de jazz, soul, funk et R’&B’ passe complètement inaperçu.
Prince passe à autre chose, avec son septième opus Around the World in a Day (1985)

… et d’un tube planétaire !

prince

Grâce à une chanteuse de Dublin pour que le morceau devienne culte.
Entretemps, il a perdu sa touche jazzy et a gagné en sensibilité.

« Nothing compares 2 U » contribue largement au succès du deuxième album de Sinéad O’ConnorI Do Not Want What I Haven’t Got (1990), qui devient rapidement disque d’or.
Il reçoit même un Grammy Award en 1991 (qu’elle a refusé !).

Si Prince est davantage associé à « Kiss » qu’à cette chanson, Sinéad O’Connor, par contre, ne s’en défait pas.
Elle ne réussit pas à transformer l’essai.
Désormais plus connue pour ses prises de position polémiques (comme la photo du pape déchirée à la télévision en 1992) et ses menaces de suicide, la chanteuse n’a plus connu d’autre succès comparable.

De quoi parle « Nothing compares 2 U » ?

Évidemment on imagine que d’amour perdu.
Peu avant sa création, Prince a mis un terme à une relation tumultueuse avec l’actrice principale de Purple Rain, Apolonia Kotero.
D’autres évoquent Susannah, la soeur de sa musicienne Wendy Melvoin, comme la muse d’un amoureux transi.

Cependant, il semblerait que la rupture amoureuse ne soit pas le seul thème abordé. Il s’agirait également d’une séparation plus définitive.

En 1984, la mère de Prince meurt d’un cancer. Malgré des relations tendues avec elle, depuis son divorce en 1968, on imagine sa peine.
Il est inévitable de faire le lien avec sa disparition puisque lui-même l’évoque au détour d’une phrase de sa chanson :
« All the flowers that you planted mama in the back yard All died and withered away ». 

Sinéad O’Connor a vécu la même perte lorsqu’elle reprend « Nothing Compares 2 U » : sa mère est morte dans un accident de la route.

Le saviez-vous ?

  • Prince a autorisé la reprise de son morceau par Sinéad O’Connor. Mais il semble qu’il s’en soit mordu assez vite les doigts !
    Outré par la vulgarité de la jeune femme lors de ses interviews, Prince se serait énervé et les deux artistes en seraient venus aux mains !
  • Le clip a été réalisé par John Maybury. Les quelques scènes d’extérieur ont été tournées au parc St Cloud à Paris, où s’organise le festival Rock en Seine.
  • Miley Cyrus a avoué s’être inspiré du plan fixe de Sinéad O’Connor dans le clip pour sa vidéo de Wrecking Ball (celle où elle lèche le marteau !) … ce qui a fortement déplu à l’irlandaise !
    Des échanges musclés ont eu lieu par la suite, par réseaux sociaux interposés, entre les deux chanteuses.
  • Prince a souvent chanté « Nothing Compares 2 U » en public, accompagné de différentes interprètes (Mary J.Blige, Rosie Gaines …). Le titre est paru dans sa compilation The Hits / The B-sides en 1993.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*