Les meilleures répliques de Kaamelott

On en a gros !

Petit retour sur les bons mots d’Alexandre Astier, dans Kaamelott, sa série télévisée désormais cultissime.

kaamelott

Arthur

« Le Graal, je sais pas où il est mais il va y rester un moment, c’est moi qui vous l’dis ! »

« Merlin, il sait déjà pas monter des blancs en neige,
alors préparer une potion de polymorphie …
Permettez-moi d’avoir des doutes. »

« Si ça s’trouve ?
Alors pour nous sortir de là, il va nous falloir un peu plus solide que du « si ça s’trouve » ! »

« Ah mais des tanches pareilles, on devrait les mettre sous verre, hein ! »

« Cassez-vous ! Cassez-vous !
Décarrez d’chez moi, bande de clampins !
Taillez-vous vite fait !
Et j’vous conseille de vous mettre au turbin, vous m’entendez ?
Et le prochain qui se pointe avec un prototype, un vase à fleurs ou le pot de chambre de sa mamie, j’l’envoie garder les moutons dans les Highlands, pigé ?!
Et tenez : reprenez vos merdes ! J’suis pas vide-grenier ! »

« Je pense que vous glandouillez bien assez dans la réalité pour qu’on puisse se permettre d’optimiser le fictionnel. »

kaamelott
« Non, mais j’crois qu’il faut qu’vous arrêtiez d’essayer d’dire des trucs.
Ça vous fatigue, déjà, et pour les autres, vous vous rendez pas compte de c’que c’est …
Moi quand vous faites ça, ça me fout une angoisse …
J’pourrais vous tuer, je crois. De chagrin, hein !
J’vous jure c’est pas bien, il faut plus que vous parliez avec des gens. »

kaamelott

« C’est vrai ce qu’on dit,
vous êtes le fils d’un démon et d’une pucelle ?
Vous avez plus pris de la pucelle. »

kaamelottGuenièvre : 
« Ah tiens, aujourd’hui j’ai fait tailler le rosier de l’arrière-cour parce qu’il en avait drôlement besoin !
Et vous, vous me racontez pas votre petite journée ? »
Arthur :
« Ah ben laissez-moi l’temps d’encaisser la vôtre déjà !
Pas toutes les émotions d’un coup ! »

kaamelott

kaamelott

Yvain « Chevalier au lion »

« Parce qu’en fait, dans notre langue, y’a que deux mots qui riment avec complète : c’est quiquette et biseautée.
Alors ça va être chaud ! »

« Ouais, alors là où je vois que j’suis vraiment à cran,
c’est que quand vous avez dit malédiction,
j’ai fait une série de tous petits pets comme ça :
pft pft pft pft pft pft. »

« Et si on envoyait quelqu’un qui se faufile dans leur camp sans se faire repérer pour observer leurs faits et gestes ?
Ou alors, ça fait doublon avec l’espionnage ?
Je me rends pas compte … »

_

Léodagan

« Personnellement, la condition paysanne, 
j’me la taille en biseau. »

« Qu’est-ce que vous voulez, mon p’tit Bohort : 
entre son épée qui fait de la lumière,
son Merlin qui fait pleuvoir des grenouilles 
et sa Dame du Lac qui se prend pour une truite, 
il lui manque plus qu’un numéro de trapèze,
au roi des Bretons. »

« Parce qu’au bout d’un moment, il va falloir envisager la possibilité de me lâcher la collerette ! »

« La politique, j’en connais qu’une : 
un soldat pour trente péquenots et le premier bouseux qui se plaint des taxes, on lui coupe un pied ! »

_

Guenièvre

« J’y connais rien, hein, mais …
À votre avis, le fait que vous me touchiez pratiquement jamais, 
ça a une influence sur la fécondité ? »

_

Séli

« Des bons à rien, j’en ai vu ;
mais le coup de la Table Ronde, alors là …
C’est le rendez-vous des mains dans les poches ! »

« Vous vous étonnerez pas si vous ressentez une vive douleur sur le sommet du crâne. 
C’est sûrement que vous aurez pris le plat à gigot dans la tronche ! »

Kaamelott

kaamelott

Lancelot

« Pour tout vous dire, je crois pas que ce soit bon pour mon autorité que mes soldats apprennent que je suis une grosse pucelle ! »

_

Bohort

« J’irai me coucher quand vous m’aurez juré qu’il n’y a pas dans cette forêt d’animal plus dangereux que le lapin adulte ! »

_

Karadoc

« Qu’est-ce que c’est que ce style de bouffer des petits machins tout secs et trois gallons de flotte par jour ?
Si la jeunesse se met à croire à ces conneries,
on se dirige tout droit vers une génération de dépressifs !
Le gras, c’est la vie. »

« Du passé faisons table en marbre. »

« À Vannes aussi, on a nos traditions.
Bon, des Graals pas vraiment, mais je connais un vieux qui se balade toujours avec un saladier. »

« Par exemple, vou prenez aujourd’hui.
Vous comptez sept jours. 
Ça vous emmène dans une semaine. 
Et bien on sera exactement le même jour qu’aujourd’hui …
À une vache près, hein …
C’est pas une science exacte. »

« La politique de l’autruche, c’est une politique qui court vite,
une politique qui fait des gros oeufs, c’est tout. »

« Tout à l’heure, on a vu que le chapelet de saucisses n’était pas un objet redondant. 
Et pourtant, on a pu lui trouver une utilisation périmétrique en s’en servant comme un fouet. »

kaamelott

kaamelott

Perceval

« Ça prouve que j’ai de l’ubiquité … De l’humilité ?
C’est pas quand il y a des infiltrations ? »

« Faut faire comme avec les scorpions qui se suicident quand ils sont entourés par le feu, faut faire un feu en forme de cercle, autour d’eux, comme ça ils se suicident, pendant que nous on fait le tour et on lance de la caillasse de l’autre côté pour brouiller … Non ? »

« Donc, pour résumer, je suis souvet victime des colibris, sous-entendu des types qu’oublient toujours tout. Euh, non …
Bref, tout ça pour dire, que je voudrais bien qu’on me considère en tant que tel. »

« Ben si, si c’est l’même volume sonore, on dit « équidistant ». 
S’ils sont équidistants en même temps que nous, on peut repérer le dragon par rapport à une certaine distance. 
Si le dragon s’éloigne, on s’ra équidistant, mais ça s’ra vachement moins précis… Et pas réciproque. »

« Progressif … N’oubliez pas, dans la casse, le plus important, c’est les suites d’épaisseurs … 
Bûche de 10, Bûche de 16, Bûche de 32, Bûbûche, Bibuchette, et re Bûche de 6 ! »

« 13, 14, 15 … Enfin, tous les chiffres impairs jusqu’à 22. »

« Si la mémoire est à la tête ce que le passé, peut-on y accéder à six ?
Oui, non, ou sbradaravdjan ? »

« Là, vous faites sirop de vint-et-un et vous dites : beau sirop, mi-sirop, siroté, gagne-sirop, sirop grelot, passe-montagne, sirop au bon goût. »

« Si Joseph d’Arimathie a pas été trop con, vous pouvez être sûr que le Graal, c’est un bocal à anchois. »

« Elle a compris la vilaine frisée ?
On a dans l’projet de fonder un clan autonome pour partir à l’aventure et ramener du pognon pour entretenir vos grosses miches !
Alors le cageot, il dit merci et il ferme sa boîte à caca ! »

Kaamelott

kaamelott

Père Blaise

« Voilà ! C’est tout ce qu’il y a !
Unisson, quarte, quinte et c’est marre !
Tous les autres intervalles, c’est de la merde !
Le prochain que je chope en train de siffler un intervalle païen, je fais un rapport au pape ! »

kaamelott

Merlin

« Hé ! Toi là-bas ! Avec ton casque à cornes …
Présente-moi ta femme, comme ça tu sauras pourquoi t’as des cornes ! »

Élias

« Écoutez, si j’avais un sort pour contrecarrer les volontés divines, je serais pas en train de faire des potions de virilité pour tous les mous de la tige du pays breton. »

kaamelott

Le maître d’armes

« En garde, ma biquette !
Je m’en vais te découper le gras du cul,
ça t’fera ça de moins à trimbaler ! »

kaamelott

Kadoc

« Les pattes de canaaaaaaaaaaaard ! »

« Elle est où la poulette ? »

« Le caca des pigeons, c’est caca, faut pas manger. »

« Dans trois jours, ma tata elle m’emmène à la mer, pour me noyer. »

« Il faut pas respirer la compote, ça fait tousser. »

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*