« Une Femme d’Honneur », la gendarme des années 1990

L’uniforme à la française

une femme d'honneur

C’est la série française qui a fait connaître l’actrice Corinne Touzet au grand public.
Car les 37 épisodes d’Une femme d’honneur rassemblait autour de 10 millions de téléspectateurs sur TF1 et dura plus d’une décennie.

Retour sur une série comme on en fait plus !

Une femme d’honneur : De quoi ça parle ?

D’Isabelle Florent, fille d’un colonel de gendarmerie et gendarme elle-même, nommée adjudant-chef en province dans le premier épisode.
Les saisons suivent ses enquêtes et sa vie personnelle, qu’elle mène avec conviction et sensibilité.

Rien de nouveau sous le soleil ?
Pas lors de sa création, en 1996. Une époque où les seuls gendarmes représentés à l’écran habitaient surtout Saint-Tropez (merci Louis de Funès) !
Et si on voyait beaucoup la police sur TF1, c’était surtout sous les traits virils de Navarro et du commissaire Moulin. Il y avait bien aussi Julie Lescaut
Mais chez les militaires, une femme aux commandes, ce n’était pas de trop !

une femme d'honneur

Anecdotes

Un scénario bien ficelé

En tout cas, celui qui s’en chargeait savait ce qu’il faisait !
On doit Une femme d’honneur à Éric Kristy, scénariste sur Julie Lescaut, Alice Nevers et Le Juge est une femme.

Pour être sûrs que chaque épisode présentait une trame plausible, la production faisait vérifier la trame par le Service d’Information et de relations publiques des armées (Sirpa).

Et pour parfaire le tout, de vrais gendarmes faisaient de la figuration !

Des guests en devenir

Parmi les acteurs au second plan qui ont alimenté les différentes enquêtes, on retrouve des débutants qui seront tête d’affiche de série quelques années plus tard.
Comme Guillaume de Tonquédec (Fais pas ci, fais pas ça), Alexandra Lamy (Un gars, une fille) et Laëtitia Millot (Plus belle la vie).

Une vocation découverte

Romaric Perche, l’acteur qui jouait Nicolas, le fils d’Isabelle Florent, a quitté les plateaux mais pas l’uniforme.
Il est devenu gardien de la paix !

une femme d'honneur

Des lieux de tournage aléatoires

De 1996 à 2000, Une femme d’honneur est d’abord tourné à Auxerre, là où se déroule l’action.

Mais dès 2001, l’histoire s’adapte à la vie de Corinne Touzet, partie vivre dans le Vaucluse.
Les décors déménagent alors à Carpentras.
Auxerre a également été « transférée » près de Grasse pour les derniers épisodes …
Ni vu ni connu !

La fin … Attention spoiler !

Lors du dernier épisode diffusé en 2008, Isabelle Florent est blessée lors d’une fusillade.
Son cœur s’arrête alors qu’elle est transportée à l’hôpital …
Fin.

Si Corinne Touzet voulait que son personnage décède, la production avait trop peur de choquer la ménagère ! Par conséquent, la fin est ouverte : on ne saura jamais si ses blessures étaient mortelles ou pas !

une femme d'honneur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *